Nos éditions quotidiennes, dans leur forme actuelle, prendront fin le 31 décembre 2013.

Nous faisons le point sur les 18 derniers mois et le modèle actuel d'Evening Edition. Merci de votre soutien.

Jeudi 12 décembre 2013

Homosexualité en Inde : L’ONU demande au gouvernement d’agir rapidement

La Commissaire des Nations Unies aux Droits Humains Navi Pillay a critiqué la décision rendue hier par la Cour Suprême en Inde qui criminalise à nouveau l’homosexualité : “c’est un vrai pas en arrière”. L’O.N.U. demande au gouvernement indien de prendre rapidement des mesures pour remédier à cette décision qui va à l’encontre du droit international. Le Ministre de la Justice Kapil Sibal a annoncé que “toutes les options étaient examinées pour rétablir l’ordonnance de la Haute Cour de Delhi de 2009″. Plus tôt, le Ministre des Finances P. Chidambaram avait déclaré que la décision de la Cour Suprême avait “ramené l’Inde en 1860″.

Bangladesh : La Cour Suprême maintient l’exécution d’un leader de l’opposition

Au Bangladesh, la Cour Suprême a maintenu la décision d’exécution du mollah Abdul Quader, président du parti Jamaat-e-Islami, dans l’opposition. La condamnation porte sur des crimes de guerre commis durant la guerre d’indépendance, en 1971, durant laquelle trois millions de personnes sont mortes. Le mollah Abdul Quader deviendra le premier homme politique exécuté pour des crimes commis durant cette guerre. La décision de la Cour Suprême intervient alors que des élections législatives doivent se tenir le 5 janvier. Le parti Jamaat-e-Islami n’a pas le droit d’y participer, mais il est très présent dans un autre parti d’opposition, le Parti Nationaliste du Bangladesh (B.N.P.). Ses détracteurs accusent le Président d’utiliser ce tribunal pour écarter ses adversaires politiques, mais nombre de Bangladeshi soutiennent l’action de la Cour.

Syrie : US et UK suspendent leurs livraisons d’aide non létale

Les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont annoncé qu’ils suspendaient la livraison d’aide non létale aux rebelles du Nord du pays, une décision qui ne devrait pas affecter la livraison d’aide humanitaire, coordonnée par des ONG et des organisations internationales. Cette décision de suspension intervient après la prise du poste frontière de Bab al-Hawa par des islamistes du Front Islamique, poste frontière pris aux insurgés de l’Armée Syrienne Libre. Les aides non létales comprennent des véhicules blindés, des lunettes de vue nocturne et des équipements de communication sophistiqués.

Ashton : L’Ukraine signera l’accord d’association avec l’UE

De retour d’une visite de deux jours à Kiev, où des manifestations ont lieu depuis quatre semaines, la cheffe de la diplomatie européenne Catherine Ashton a déclaré : “Monsieur Yanukovitch m’a assurée qu’il entendait signer l’accord d’association”. Ces déclarations inattendues interviennent alors que le Président russe Vladimir Poutine vient de vanter les avantages économiques de l’Union Eurasienne, une alliance entre Russie, Kazakhstan et Bélarus qu’il espère voir l’Ukraine rejoindre. Les manifestations à Kiev ont commencé à l’annonce du refus par Yanukovitch de signer l’accord d’association avec l’Union Européenne (U.E.) ; elles se sont depuis intensifiées, les manifestants demandant le départ du Président et du gouvernement et dénonçant la corruption de la vie politique. Depuis la prise de position de Yanukovitch et le début des manifestations, l’Union Européenne a fait savoir que la proposition d’accord d’association, qui pourrait à terme ouvrir à une entrée de l’Ukraine dans l’U.E., était toujours sur la table, mais que ses termes ne sauraient être renégociés.

Share on Twitter    Share on Facebook