Nos éditions quotidiennes, dans leur forme actuelle, prendront fin le 31 décembre 2013.

Nous faisons le point sur les 18 derniers mois et le modèle actuel d'Evening Edition. Merci de votre soutien.

Vendredi 6 décembre 2013

Mort de Nelson Mandela

L’icône de la lutte contre l’Apartheid, Nelson Mandela, est mort aujourd’hui à 95 ans. L’Afrique du Sud organise des funérailles nationales le 15 décembre dans la ville de Qunu où Mandela a grandi. Activiste et homme politique, Mandela a été arrêté et condamné à la prison à vie pour sabotage en 1964, alors qu’il luttait contre la colonisation et le système de l’Apartheid. Finalement libéré après avoir passé 27 ans dans la prison de Robben Island, il est devenu le premier Président noir d’Afrique du Sud en 1994, mettant fin à l’Apartheid mais travaillant aussi à la réconciliation nationale.

L’archevêque et ami de Mandela, Desmond Tutu l’a décrit comme “un présent incroyable” fait à l’Afrique du Sud. “Il nous a enseigné une leçon de vie extraordinaire sur le pardon, la compassion et la réconciliation”.

Le monde entier s’est incliné devant ce qu’il a accompli ; en Afrique du Sud, les gens se sont rassemblés devant sa maison, à Soweto, mais aussi ailleurs dans le pays, pour lui rendre hommage en chantant et dansant.

Norvège et Danemark prendront en charge le transport des armes chimiques syriennes

La Norvège et le Danemark ont proposé de prendre en charge le transport des armes chimiques syriennes à bord de vaisseaux spécialement équipés pour ce faire. La Norvège dirigera les opérations. Les armes chimiques seront ensuite livrées à un navire américain qui procèdera à leur destruction.

La destruction des armes chimiques syriennes est le résultat d’un accord entre Etats-Unis, Syrie et Russie afin d’éviter le bombardement par Washington des forces du Président syrien Bachar el-Assad. Selon l’accord, la Syrie a rendu possible l’inspection de ses sites d’armes chimiques et s’est engagée à détruire les 1300 tonnes de gaz sarin et d’autres gaz léthaux.

En raison de la taille des armes chimiques à rassembler, le transport ne peut être que terrestre ou maritime.

Egypte : Violents affrontements et intervention de la police

La police a fait usage de gaz lacrymogène pour tenter de mettre fin aux affrontements entre partisans et opposants de l’ancien Président Mohamed Morsi, évincé du pouvoir par l’armée le 3 juillet dernier. Les partisans de Morsi ont manifesté presque tous les jours depuis qu’il a été chassé du pouvoir pour dénoncer un coup d’Etat. Ils dénoncent aussi les massacres de l’armée contre les manifestants, notamment en août, lorsque l’armée avait rasé des campements de manifestants pro-Morsi. “A bas, à bas le pouvoir militaire !”, ont entonné les manifestants.

La police a arrêté huit manifestants partisans des Frères musulmans, le mouvement de Mohamed Morsi.

Il y a deux semaines, une nouvelle loi a été promulguée interdisant les manifestations à partir de lieux de culte, alors que les rassemblements sont souvent organisés après la prière, le vendredi notamment. La loi impose aussi d’obtenir l’autorisation du Ministère de l’Intérieur pour organiser des manifestations. Un membre du gouvernement a déclaré qu’aucune autorisation n’avait été requise pour les manifestations d’aujourd’hui.

Tempête sur le Nord de l’Europe

Appelée Xaver, une tempête a frappé le Nord de l’Europe, tuant trois personnes en Pologne, deux au Royaume-Uni, une en Suède et une au Danemark.

A l’Est de l’Angleterre (Norfolk et Suffolk), 10 000 maisons ont été évacuées. A Hemsby, plusieurs maisons se sont effondrées dans la mer sous l’effet de la tempête. En Pologne, 400 000 foyers se sont trouvés privés d’électricité en raison des coupures de courant, de même qu’en Suède et en Norvège. Hambourg a connu sa plus forte montée des eaux depuis les années 1960, certaines rues et le marché historique étant inondés.

 

Share on Twitter    Share on Facebook