Nos éditions quotidiennes, dans leur forme actuelle, prendront fin le 31 décembre 2013.

Nous faisons le point sur les 18 derniers mois et le modèle actuel d'Evening Edition. Merci de votre soutien.

Mercredi 30 octobre 2013

Chine : arrestation de 5 suspects

Les recherches par la police chinoise auront duré 10 heures avant de prendre fin, ce mercredi, avec l’arrestation de cinq hommes suite à l’incendie de la voiture ayant fait cinq morts et 38 blessés sur la place Tiananmen. Un véhicule avait, lundi 28 octobre, percuté la foule et les policiers présents devant la Cité interdite avant de s’enflammer sous le portrait de Mao Tsé-toung. Alors que les autorités refusent de parler d’attentat, la CCTC, la télévision d’état est la première à qualifier les faits “d’attaque terroriste”. Issus de la minorité ouïghoure, des musulmans turcophones, les suspects sont originaires de la région du Xinjiang où 46% de la population est ouïghoure. Cette arrestation ne va sans secouer les relations déjà tendues entre le gouvernement central, les Hans, l’ethnie majoritaire dans le pays, et le peuple ouïghour. La peur monte dans la communauté. “Aujourd’hui j’ai peur (…) pour le peuple ouïgour comme jamais je n’ai eu peur” explique Rebiya Kadeer, la présidente du Congrès mondial ouïgour. Aucun groupe ouïgour n’a, à ce jour, revendiqué l’attentat.

France : libération des otages au Niger

Thierry Dol, Daniel Larribe, Pierre Legrand et Marc Féret sont libres. Les quatre otages français enlevés en septembre 2010 sur le site minier d’Arlit dans le nord du pays ont recouvré la liberté mardi 29 octobre. Enlevés par l’Aqmi, la branche d’Al-Qaeda au Maghreb islamique, les hommes travaillaient pour le géant du nucléaire Aréva et Sogea-Satom. Les conditions de leurs libérations sont encore floues. Alors que le quotidien Le Monde parle d’une somme de plus de 20 millions d’euros, le gouvernement assure ne pas avoir versé de rançon, “notre politique est constante en la matière, nous n’avons pas changé de politique à l’égard des rançons” explique Najat Vallaud-Belkacem, la porte-parole du gouvernement. Le Niger semble avoir joué un rôle essentiel dans les négocations. “Je veux exprimer la gratitude de la France à l’égard du président du Niger, M. Issoufou. C’est lui qui a pu faire les tractations nécessaires pour obtenir la libération de nos otages” s’est exclamé le président français sur le tarmac. Attendus par leurs familles et par François Hollande, les otages sont arrivés sur le territoire français ce mercredi en fin de matinée. Selon Laurent Fabius, le ministre des affaires étrangères, les hommes sont “en très bonne forme”.

Egypte : arrestation d’un leader des Frères musulmans

Essam el-Erian, vice-président du parti Liberté et Justice des Frères musulmans, a été arrêté par la police selon le ministre de l’intérieur égyptien. L’homme se trouvait dans sa résidence du quartier huppé de New Cairo où il se cachait, “les détails de son arrestation seront rendus public bientôt” a expliqué un officiel égyptien. Depuis la révolution et le départ du pouvoir du président Morsi en juillet dernier, les Frères musulmans ont été interdits et plusieurs dirigeants ont été arrêtés et inculpés pour incitation à la violence. L’évènement est le dernier coup dur subi par la confrérie, quelques jours avant l’ouverture du procès de l’ancien président Mohamed Morsi. Procès où Essam el-Erian est, en sa qualité de vice président du parti, lui aussi accusé “d’incitation au meurtre”.

Israël : annonce la construction de nouvelles colonies à Jérusalem-est

Vingt-six prisonniers palestiens viennent d’être libérés par le gouvernement israélien. Les hommes, condamnés pour certains pour meutre, ont été libérés dans le cadre des négociations de paix encadrées par les Etats-Unis. Il s’agit là de la deuxième étape d’une amnéstie destinée à relancer les négociations de paix entre l’état palestinien et Israël. Cette vague de libérations a lieu dans un moment de colère, suite à l’annonce faite par le gouvernement israélien d’un projet de construction de 1500 logements à Ramat Shlomo, une colonie peuplée de juifs ultra-orthodoxes situées à Jérusalem-est. Alors que les Palestiniens considèrent ce territoire comme faisant partie de leur futur Etat, Israël considère la localité comme lui revenant. “Cette politique est destructrice pour le processus de paix” a déclaré le porte-parole du président palestinien Abbas, Nabil Abou Rdeineh.

Monde : la terre Vs. les astéroïdes

L’assemblée générale des Nations unies a adopté, la semaine dernière, un plan de défense global de la terre contre la chute d’astéroïdes. L’agence a ainsi donné naissance à l’International Asteroid Warning Network composé de scientifiques des quatre coins du monde. Le but de ce réseau est le partage d’informations sur la découverte et le suivi des astéroïdes. Selon la chaine BFMTV, le groupe va permettre de “faciliter l’échange d’informations entre les observateurs du ciel, et augmenter la rapidité d’une réaction si quelque chose menace la Terre”. Menace prise très au sérieux par plusieurs astronautes et astrophysiciens, la NASA surveille ainsi environ 1 400 gros astéroïdes. “C’est arrivé en 1908 en Russie. 2 000 km2 de forêts ont été détruits et si cela s’était produit au-dessus d’une ville, cet astéroïde aurait détruit n’importe quelle ville existante” explique Rusty Schweickart, un ancien astronaute. L’objectif est de pouvoir, à l’annonce du passage d’un astéroïde près de la planète terre, envoyer une fusée capable de détruire ou de dévier la menace venue de l’espace.

Share on Twitter    Share on Facebook