Nos éditions quotidiennes, dans leur forme actuelle, prendront fin le 31 décembre 2013.

Nous faisons le point sur les 18 derniers mois et le modèle actuel d'Evening Edition. Merci de votre soutien.

Mardi 29 octobre 2013

Iran : l’actrice et réalisatrice Pegah Ahangarani condamnée par la justice iranienne

Récompensée pour son rôle dans le film Dar Band (“captive”) au festival iranien de Fajr en février dernier, l’actrice Pegah Ahangarani vient d’être condamnée à 18 mois de prison ferme. Attendue aux Etats-Unis où le film était présenté au festival du film de Chicago, le jeune femme de 29 ans n’avait pas obtenu l’autorisation de s’y rendre selon sa mère, Manijeh Hekmat, elle aussi réalisatrice. L’annonce de sa condamnation a été faite par l’Agence de presse des étudiants iraniens (I.N.S.A). L’agence met en avant les “déclarations politiques et des interviews accordées à des médias hostiles étrangers” de l’actrice pour expliquer ce jugement. La peine devra, pour être appliquée, être confirmée en appel. La mère de la condamnée annonce déjà la volonté de la condamnée de faire appel du jugement. Pegah Ahangarani avait en juillet 2011, été arrêtée avant d’être libérée sous caution.

Somalie : tir de drone meurtrier

Ali Adbi, l’un des responsables des Shabab en Somalie aussi connu sous le nom Anta-Anta a été tué lundi par un drone de l’armée américaine. L’annonce de sa mort a été faite mardi par Abdikarin Hussein Guled, le ministre de l’intérieur somalien. Expert en explosif, l’homme est connu pour être l’un des principaux organisateurs d’attaques-suicides menées par des insurgés islamistes basés en Somalie. Le drone a frappé le véhicule à bord duquel il voyageait entre Jilib et Warawe aux cotés d’un autre chef de la milice, lui aussi tenu pour mort. “Cet homme a joué un rôle important dans la mort de civils innocents et sa mort va permettre de ramener la paix” a annoncé, selon la BBC, le ministre. Le tir provenant d’un drone américain a été confirmé par un responsable américain lundi soir. Le drone aurait été lancé de Djibouti, pays frontalier au nord de la Somalie où les forces américaines disposent d’une base militaire. Au début du mois d’octobre, le port somalien de Barawe connu pour être un fief des proches d’Al-Qaida, avait lui aussi été visé par un drone. Sa cible, un Kényan d’origine somalienne n’avait pas été atteinte.

Pologne : mort de Tadeusz Mazowiecki

Homme de la transition ayant conduit la Pologne du communisme vers la démocratie, l’ancien chef du gouvernement polonais est mort lundi à l’âge de 86 ans. Tadeusz Mazowiecki fut le premier leader non-communiste à la tête d’un pays de l’ancien bloc communiste depuis la fin des années 40. C’est suite aux élections de juin 1989 remportées par l’opposition rassemblée autour du syndicat Solidarnosc que Tadeusz Mazowiecki prend la tête du gouvernement polonais. Journaliste de profession élu député catholique en 1956, il est l’un des rares parlementaires à s’insurger contre la répression des manifestations étudiantes de 1968. Il fait parti, comme Lech Walesa des intellectuels à avoir soutenu la grève des ouvriers des chantiers navals de Gdansk en 1980. Selon le spécialiste de l’Europe George Mink, Mazowiecki “a obtenu que la réconciliation entre l’Allemagne et la Pologne se fasse avec l’acceptation (…) de la frontière Oder-Neisse, la frontière d’après la guerre”. Tadeusz Mazowiecki fut, à l’heure où les nations balkaniques se déchirent  au milieu des années 1990, rapporteur de l’O.N.U pour l’ex-Yougoslavie. Il démissionna suite au massacre de Musulmans bosniaques à Srebrenica en 1995

Etats-Unis : le médecin de Mickael Jackson est libre

Condamné en 2011 à quatre ans de prison pour homicide involontaire ayant entrainé la mort de Mickael Jackson, le docteur Conrad Murray a été libéré lundi 28 octobre. C’est escorté d’un shérif pour éviter journalistes et fans du roi de la pop, que l’homme emprisonné pendant deux ans a quitté la prison centrale de Los Angeles. Décrit comme étant un “prisionnier exemplaire” par le porte-parole du shérif,  il a été libéré pour bonne conduite. Tenu éloigné des autres prisonniers, Murray disposait du droit d’utiliser ton téléphone portable dans sa cellule lors de sa dernière année d’incarcération. Le jury avait déclaré le cardiologue âgé de 60 ans coupable d’avoir fourni et administré au chanteur un puissant anesthésiant, le propofol, que Michael Jackson utilisait comme somnifère.

 

 

Share on Twitter    Share on Facebook