Nos éditions quotidiennes, dans leur forme actuelle, prendront fin le 31 décembre 2013.

Nous faisons le point sur les 18 derniers mois et le modèle actuel d'Evening Edition. Merci de votre soutien.

Lundi 14 octobre 2013

Emeutes de l’extrême-droite nationaliste à Moscou contre les immigrés

La police a arrêté au moins 400 personnes après une manifestation violente de groupes nationalistes contre les immigrés. La manifestation était organisée pour dénoncer le meurtre d’un jeune Russe de 25 ans, dont l’agresseur n’a pas encore été identifié. Mais la police a fait paraître la photographie du meurtrier prise par des caméras de vidéosurveillance, et certains media ont affirmé que l’image suggérait un homme “d’apparence non-slave”. Les nationalistes en ont conclu qu’il s’agissait d’un immigré musulman venu du Nord Caucase.
Les manifestants ont d’abord défilé en chantant “la Russie aux Russes” et “Pouvoir blanc”. Ils ont ravagé un centre commercial en détruisant les vitrines, et saccagé un marché à la recherche d’immigrés. Le chef de la police a condamné le meurtre, mais aussi les émeutes, qu’il a attribuées à un groupe d’extrémistes.
La question de l’immigration a été centrale dans les dernières élections municipales moscovites.

Iran : Pas d’envoi à l’étranger de l’uranium enrichi

“Envoyer l’uranium enrichi à l’étranger, c’est notre ligne rouge”, a déclaré le Ministre adjoint des Affaires étrangères, Abbas Araqchi, alors que doivent s’ouvrir cette semaine des négociations phare sur le nucléaire iranien entre les pays P5+1 (Etats-Unis, Russie, Royaume-Uni, France, Chine et Allemagne) et Téhéran.
Les négociateurs occidentaux demandent que l’Iran arrête sa production et son stockage d’uranium enrichi à 20%, un seuil en-deçà de ce qui est nécessaire pour fabriquer des armes nucléaires, et que le pays envoie une partie de son stock à l’étranger. Ils demandent également la fermeture du site de Fordo, où se fait la plupart de l’enrichissement au-delà du seuil de 20%.
“Nous ne permettrons que ne serait-ce un gramme d’uranium sorte du pays”, a déclaré Araqchi. Il a toutefois ajouté que Téhéran négocierait la forme, le volume et les niveaux de l’uranium enrichi.
De leur côté, les Etats-Unis ont déclaré qu’aucune concession ne serait faite pour les sanctions imposées à l’Iran, soupçonné d’enrichir clandestinement de l’uranium, tant qu’aucune étape concrète n’aurait été mise en place par Téhéran.

OIAC : Appel à des trèves courtes et localisées en Syrie

Le directeur de l’Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques (O.I.A.C.), Ahmet Uzumcu, a demandé à ce que soient mises en place des trèves courtes et localisées en Syrie, pour permettre à l’équipe des 60 experts de l’O.I.A.C. et des Nations Unies de faire leur travail de démantèlement de l’arsenal d’armes chimiques syrien. L’équipe d’experts est basée à Damas d’où elle fait des allers-retours vers les sites d’armes chimiques.
“Certaines localités changent de mains d’un jour à l’autre. C’est pourquoi nous appelons toutes les parties au conflit syrien à soutenir notre mission, à coopérer et à ne pas rendre cette mission plus difficile. Elle est déjà pleine de défis”, a déclaré Ahmet Uzumcu. Il a rappelé que lors des précédentes missions des Nations Unies en Syrie, des trèves de quatre-cinq heures avaient été très utiles pour le travail des inspecteurs.
L’O.I.A.C. s’est vu attribuer le Prix Nobel de la Paix vendredi, une récompense qui a “boosté le moral des troupes”, selon le directeur de l’institution internationale.

ONU : La Chine ne doit pas interdire les spas aux personnes séropositives

ONU SIDA, l’agence des Nations Unies chargée de la luttre contre le SIDA, a condamné un projet de loi chinois qui prévoit d’interdire l’accès aux spas et aux bains publics aux personnes séropositives, porteuses d’une maladie sexuellement transmissible (M.S.T.) ou d’infections cutanées.
Ce projet de loi, émanant du Ministère du Commerce, est le dernier d’une longue série de discriminations contre les personnes séropositives en Chine.
ONU SIDA a rappelé qu’il n’y avait pas de risque de transmission du virus du SIDA dans les spas ou les bains publics. L’agence a également appelé à la révision de toutes les mesures discriminatoires à l’égard des personnes séropositives.
780 000 personnes sont séropositives en Chine, selon les estimations d’ONU SIDA.

La Corée du Sud doit réduire sa production nucléaire

C’est une étude publiée par le Ministère de l’Energie sud-coréen qui recommande de réduire entre 22 et 29% la production nucléaire du pays. Actuellement, les plans du gouvernement prévoient une production nucléaire représentant 41% de la production d’électricité du pays à l’horizon 2030.
Dans la quatrième économie d’Asie, un tiers de la production d’électricité est d’origine nucléaire, et ce afin de réduire les exportations de pétrole et de gaz.
Les raisons de ces préconisations sont doubles : il s’agit à la fois de l’opinion publique, extrêmement mécontente de la corruption qui règne dans le secteur, et des difficultés rencontrées par le Japon pour faire face à la catastrophe de Fukushima.
L’industrie nucléaire est critiquée pour favoriser une atmosphère de secret qui permet le développement de la corruption. Plusieurs scandales liés à l’attribution de certificats de sécurité ont entraîné la fermeture de réacteurs.

Share on Twitter    Share on Facebook