Nos éditions quotidiennes, dans leur forme actuelle, prendront fin le 31 décembre 2013.

Nous faisons le point sur les 18 derniers mois et le modèle actuel d'Evening Edition. Merci de votre soutien.

Mardi 8 octobre 2013

Naufrage de Lampedusa : L’UE invitée à étendre ses missions de contrôle en Méditerranée

La Commissaire européenne en charge des Affaires intérieures, Cecilia Malmstroem, a proposé que l’Union Européenne lance une mission de recherche des bateaux de migrants “de Chypre à l’Espagne” afin de les intercepter. Cette annonce survient après la mort de près de 230 migrants, venus d’Erythrée et de Somalie, au large de l’île de Lampedusa. La mission permettrait “de mieux suivre, identifier et sauver les bateaux, notamment les bateaux de migrants”, a déclaré le porte-parole de la Commissaire européenne. Pour ce faire, Frontex, l’agence européenne chargé de traquer les bateaux en Méditerranée, aura besoin de ressources supplémentaires, a fait savoir le porte-parolat : “Nous verrons comment les Etats-membres réagissent.”
Le skipper allégué du bateau, un Tunisien de 35 ans appelé Khaled Bensalam, a été placé en détention à Agrigente en Sicile. Les enquêteurs le soupçonnent d’être responsable du naufrage.
200 corps manquent encore, et les plongeurs ont repris leurs recherches aujourd’hui.

BM : L’occupation israélienne coûte des milliards aux Palestiniens

“Plus de la moitié du territoire de Cisjordanie, dont la plupart contient des ressources, est inaccessible aux Palestiniens”, dénonce aujourd’hui la Banque Mondiale dans un rapport. La perte est chiffrée pour les Palestiniens à €2,5mds ($3,4mds). Si les entrepreneurs et les agriculteurs avaient l’autorisation d’accéder à ces terrains, le PIB palestinien augmenterait de 35 points de pourcentage, indique l’étude de la Banque Mondiale qui précise : “La zone C représente 61 % de la superficie de la Cisjordanie. C’est la seule zone contigüe reliant 227 localités de plus petite taille, mais densément habitées. Les Accords de paix d’Oslo de 1993 stipulaient que la Zone C serait progressivement transférée à l’Autorité palestinienne d’ici 1998. Ce transfert n’a jamais eu lieu.”
Ce rapport survient 15 jours après la publication d’un plan d’aide à l’économie palestinienne par le Quartet du Moyen-Orient (Etats-Unis, Russie, Union Européenne et Nations Unies), une instance qui organise la médiation dans le processus de paix israélo-palestinien. Ce plan identifie huit secteurs-clé, dont le bâtiment, l’énergie, l’agriculture, l’eau et le tourisme.
Le développement de l’économie palestinienne est présenté comme un moyen de favoriser les négociations avec Israël. Mais en l’état actuel, les perspectives sont plutôt sombres : le Fonds Monétaire International prévoit un ralentissement de la croissance du PIB palestinien, de 11% en 2011, à 5,9% en 2012 à 4,4% fin 2013.
L’accès à la Zone C contribuerait grandement à résoudre les problèmes économiques des Palestiniens“, note la Banque Mondiale.

La Russie demande des excuses aux Pays-Bas dans un contexte de tensions croissantes

Le Président russe, Vladimir Poutine, a fait savoir qu’il demandait aux Pays-Bas des excuses après la détention temporaire d’un diplomate russe soupçonné de violence domestique. Dmitri Borodin a été arrêté à son domicile aux Pays-Bas samedi soir “par un groupe d’hommes en tenue de camouflage et battu devant ses enfants”, a déclaré le Ministre des Affaires étrangères russes.
Le Ministre néerlandais des Affaires étrangères a indiqué qu’Amsterdam présenterait des excuses si l’enquête montrait que les Pays-Bas ont violé la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques, ce que soutient Moscou.
Cet incident survient alors que les tensions entre la Russie et les Pays-Bas sont vives après l’arrestation, la semaine dernière de 30 activistes de Greenpeace par Moscou. Les militants avaient organisé une action pour dénoncer le forage en Arctique par Gazprom. Les Pays-Bas ont lancé une action en justice afin de les faire libérer. Ils ont été accusés de piraterie. Le bateau à partir duquel ils ont lancé l’opération, l’Arctic Sunrise, est immatriculé sous pavillon néerlandais.

Les MEP votent sur la législation anti-tabac

Les députés du Parlement européen (Members of European Parliament) ont voté pour renforcer la législation anti-tabac, mais n’ont pas adopté toutes les mesures proposées. Les députés ont rejeté une proposition de la Commission Européenne consistant à consdiérer la cigarette électronique comme un produit médical. Ils ont voté l’interdiction des cigarettes parfumées, mais dans un délai de cinq ans pour le menthol. Les cigarettes fines ne seront pas interdites. Ils ont également voté pour que les messages d’avertissement pour la santé recouvrent 65% de chaque paquet, et non 75% comme proposé par la Commission Européenne. Pour l’instant, ils recouvrent 30% du paquet d’un côté et 40% de l’autre.
Il s’agit de la première lecture au Parlement européen d’un projet de Directive qui pourrait être adoptée en 2014 mais nécessiterait encore deux années supplémentaires avant d’être transcrite dans les législations nationales.
Ce vote survient au milieu d’une controverse sur la cigarette électronique. Au Royaume-Uni, la cigarette électronique sera considérée comme produit médical à partir de 2016. Ses détracteurs estiment qu’une telle catégorisation vient saper des années d’efforts de lutte contre le tabagisme, et que les études ne montrent pas suffisamment l’innocuité de ce produit.

Share on Twitter    Share on Facebook