Nos éditions quotidiennes, dans leur forme actuelle, prendront fin le 31 décembre 2013.

Nous faisons le point sur les 18 derniers mois et le modèle actuel d'Evening Edition. Merci de votre soutien.

Mardi 2 juillet 2013

Rejet de l’ultimatum par Morsi

Le Président égyptien, Mohammed Morsi, a rejeté l’ultimatum posé par l’armée qui lui demandait de quitter le pouvoir dans un délai de 48 heures après la grande manifestation du 30 juin. Morsi a déclaré qu’il n’avait pas été consulté et poursuivrait son objectif de réconciliation nationale. Les Frères Musulmans ont dénoncé comme un “coup d’Etat” l’ultimatum posé par l’armée. Mais le Président apparaît de plus en plus isolé. Six ministres ont déjà démissionné. Ses opposants continuent à se rassembler alors que l’ultimatum arrive à échéance aujourd’hui à 17 heures. La Commission des droits humains des Nations Unies a demandé à Morsi d’écouter les revendications du peuple et d’engager un “dialogue national sérieux”, mais ajouté : “Rien ne devrait être fait qui sape la procédure démocratique.” L’Union Européenne a, de son côté, précisé que si l’armée devait faire partir Morsi par la force, la communauté internationale n’aurait pas d’autre choix que de condamner le renversement d’un Président élu démocratiquement.

Droit d’asile pour Edward Snowden : Options réduites

L’informaticien américain, Edward Snowden, qui a dévoilé les liens entre l’Agence Nationale de Sécurité (N.S.A.) américaine et de grandes entreprises technologiques (Yahoo, Apple…) pour espionner des citoyens et des ambassades, a demandé l’asile politique à 20 pays. Il avait également demandé l’asile politique à la Russie, demande qu’il a retirée ensuite. Plusieurs pays ont déjà refusé : “Délivrer une autorisation pour une demande d’asile formulée de l’étranger n’est en principe pas autorisé”, a ainsi fait savoir la Norvège. L’Autriche, la Finlande, l’Allemagne, l’Irlande, la Pologne, l’Espagne et la Suisse ont avancé la même objection. La France a précisé n’avoir pas reçu de demande d’asile de Snowden. Le Président vénézuélien, Nicolas Maduro, a déclaré que son pays examinerait la requête, et indiqué que Snowden avait fait “quelque chose de très important pour l’humanité”, et qu’il méritait “la protection du monde”. Snowden est poursuivi aux Etats-Unis pour espionnage, et se trouve toujours à l’aéroport de Moscou.

Mort d’un adolescent palestinien en Cisjordanie

Un adolescent palestinien de 19 ans a été tué lors d’affrontements avec l’armée israélienne en Cisjordanie. Moataz Sharawna a été tué par balles puis frappé par un véhicule de l’armée. Cette mort est survenue lors de confrontations entre des jeunes qui jetaient des pierres et des soldats du village de Dura, au Sud d’Hébron. L’armée israélienne effectuait une opération de routine à Dura dont elle a refusé de préciser la teneur exacte. Elle a ouvert une enquête sur la mort du jeune homme. Le gouverneur de l’Autorité Palestinienne dans le district d’Hébron, Kamel Hmeid, a déclaré sur la fréquence radio “Voix de Palestine” que l’armée israélienne avait mené près de 200 raids dans la zone durant les six derniers mois. Il a accusé l’armée de l’Etat hébreu de provocation.

Progrès sur l’organisation de la conférence sur la Syrie

Les Etats-Unis et la Russie continuent de travailler à l’organisation d’une conférence internationale sur la Syrie. “Nous avons réduit les options”, a indiqué le Secrétaire d’Etat américain, John Kerry. La conférence devait initialement avoir lieu en juin. Elle pourrait finalement avoir lieu en août ou à l’automne. Lundi, les Etats du Golfe Persique ont appelé à une réunion d’urgence du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour prévenir un massacre dans la ville de Homs. Ils ont souligné une activité accrue des militants de la milice chiite libanaise du Hezbollah le long de la frontière aux côtés des forces gouvernementales, qui ont lancé une offensive contre les rebelles dans la ville du Nord. Plus de 93 millions de personnes ont été tuées depuis le début de la guerre civile depuis avril 2011, et 1,5 millions de personnes ont été déplacées.

Un centre de hip-hop à Paris

Le quartier des Halles, au centre de Paris, est en cours de réorganisation. Outre les espaces verts, les transports et le centre commercial, l’objectif culturel de ces travaux est un centre de hip-hop. Depuis les années 1980, Les Halles sont un lieu de street art, graffiti et culture urbaine. New York a déjà son centre de hip-hop à Harlem, mais rien de comparable n’existe en Europe. Le centre parisien comprendra un forum, des salles de répétition, un studio d’enregistrement de 100 mètres carrés, et un auditorium de 400 places. Des ateliers seront également organisés sur la composition assistée sur ordinateur. L’initiative a été reçue avec méfiance au début par certains artistes du milieu, mais la visibilité et la reconnaissance par le public de la scène hip-hop est de plus en plus perçue comme une nécessité.

Share on Twitter    Share on Facebook