Nos éditions quotidiennes, dans leur forme actuelle, prendront fin le 31 décembre 2013.

Nous faisons le point sur les 18 derniers mois et le modèle actuel d'Evening Edition. Merci de votre soutien.

Lundi 1 juillet 2013

Ultimatum pour le départ de Morsi en Egypte

Près d’un demi-million de personnes ont manifesté hier en Egypte contre la politique de Mohammed Morsi, le Président élu il y a un an. Les organisateurs du mouvement Tamarrod (“Rébellion”), à l’initiative d’une pétition demandant le départ de Morsi, voient ainsi leur message conforté, après avoir réussi à rassembler plus de 22 millions de signatures. Il s’agit des plus grosses manifestations depuis les “printemps arabes”, en 2011. Les manifestations ont été émaillées de violence : le quartier général des Frères musulmans, le mouvement auquel appartient Morsi, a été incendié, et deux personnes sont mortes. Au total, au moins 16 personnes sont mortes et plus de 600 ont été blessées. Les activistes féministes ont dénoncé des agressions sexuelles qui ont eu lieu contre 43 femmes au moins aux abords de la place Tahrir. Morsi a reconnu par le biais d’un porte-parole qu’il avait fait des erreurs, mais a indiqué qu’il n’avait pas l’intention de quitter le pouvoir. Or, cette demande de ses opposants se fait de plus en plus pressante : ils ont fixé un ultimatum à demain 17 heures. En cas de non-respect, ils appelleront à un mouvement de désobéissance civile. Des ministres ont déjà démissionné du gouvernement en soutien aux manifestants.

Tensions UE-USA sur l’espionnage américain des ambassades européennes

Alors que les plus grosses négociations commerciales entre l’Union Européenne (U.E.) et les Etats-Unis doivent s’ouvrir le 8 juillet, les suites de l’affaire Snowden – du nom de l’informaticien qui a dénoncé la collaboration entre l’Agence Nationale de Sécurité américaine (N.S.A.) et des entreprises technologiques (Google, Facebook…) pour surveiller les citoyens américains et non américains – continuent de se faire sentir. Les services de sécurité américains sont accusés d’avoir espionné des ambassades européennes “amies”. “Chaque pays qui, dans le monde, est engagé sur des questions internationales relevant de la sécurité nationale met en place des mesures pour garantir cette sécurité”, a défendu le Secrétaire d’Etat américain, John Kerry. La France a déclaré que cet espionnage devait “cesser immédiatement”, tandis que l’Allemagne a jugé “inacceptable” ces pratiques appliquées à des pays amis : “Nous ne sommes plus à l’époque de la Guerre Froide”, a indiqué le porte-parole de la Chancelière, Angela Merkel.

Manifestations en faveur de la démocratie à Hong Kong

Des dizaines de milliers de personnes ont bravé la pluie pour réclamer des élections démocratiques à Hong Kong, à l’occasion du 16e anniversaire de la fin du mandat britannique sur la ville chinoise. Les manifestants ont dénoncé la politique du dirigeant, CY Jeung. Celui-ci est actuellement élu par 1200 électeurs. Il a déclaré vouloir mettre pleinement en place le suffrage universel pour les élections de 2017 sans toutefois fixer de date de mise en oeuvre. Les manifestants pro-démocratie l’accusent d’être trop lent à mettre en place les réformes et critiquent la mainmise de Pékin sur la politique locale. Depuis 2003, où une manifestation avait été organisée pour dénoncer un projet de loi sur la sécurité et la politique économique, des manifestations sont organisées annuellement à l’occasion de cette date anniversaire. Depuis la rétrocession de la ville à la Chine, Hong Kong est gouvernée selon le principe “un pays, deux systèmes”, qui lui garantit une autonomie avec un système économique et social distinct du reste du pays, pendant du durée de 50 ans.

Mali : La force africaine prend le relais de l’ONU

Au Mali, la Misma, la mission africaine de stabilisation du Mali, a pris le relais de la Minusma, la mission intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali. La cérémonie de passation a eu lieu ce matin à Bamako. A terme, la Misma devra compter 12 640 hommes, policiers et militaires, contre 6000 actuellement. Aux troupes ouest-africaines se joignent désormais d’autres troupes africaines et internationales envoyées par le Burundi, le Bangladesh, la Chine, le Honduras, la Suède et la Norvège. La Misma devra superviser le cantonnement des combattants touaregs du Mouvement National de Libération de l’Azawad (M.N.L.A.) dans la ville de Kidal, d’où le doublement des forces. Le cantonnement est la première phase du désarmement des groupes armés, condition nécessaire avant le déroulement de l’élection présidentielle prévue le 28 juillet. Les forces des Nations Unies, elles, restent sollicitées pour assurer la sécurité du scrutin.

La carte de la violence dans l’univers se radicalise

Le télescope Fermi, qui recense les événements les plus violents de l’univers, a mis à jour ses donnée. Fermi observe les rayons gamma, la source d’énergie la plus forte, qui émane des événements naturels les plus violents. Sur les 514 phénomènes les plus riches en rayons gamma, 65 ont une source naturelle “non associée” : il pourrait s’agir d’objets astronomiques inédits. L’hypothèse la plus audacieuse – si leur source ne peut être rattachée à des phénomènes radio ou optique – est qu’il s’agisse de galaxies naines.

Share on Twitter    Share on Facebook