Nos éditions quotidiennes, dans leur forme actuelle, prendront fin le 31 décembre 2013.

Nous faisons le point sur les 18 derniers mois et le modèle actuel d'Evening Edition. Merci de votre soutien.

Mardi 23 avril 2013

Attentat contre l’ambassade française en Libye

Une forte explosion a endommagé l’ambassade de France à Tripoli, en Libye, peu après sept heures du matin (cinq heures en Temps Universel). L’explosion a tué un garde, blessé grièvement un autre, soufflé le rez-de-chaussée, et endommagé de nombreux bâtiments alentour. C’est la première grosse attaque contre une ambassade étrangère à Tripoli. « La France attend des autorités libyennes qu’elles fassent la lumière la plus complète possible sur cet acte inacceptable, pour que ses auteurs soient identifiés et conduits devant la justice », a déclaré le Président français, François Hollande. Il a précisé que l’attaque avait pris pour cible « tous les pays de la communauté internationale engagés dans la lutte contre le terrorisme. » Le Ministre libyen des Affaires étrangères, Abdel Aziz, a condamné cet « acte terroriste », sans avancer d’hypothèse sur ses auteurs. Aucun groupe n’a pour l’instant revendiqué cet attentat. Les ambassades françaises en Afrique du Nord sont en état d’alerte depuis l’envoi de troupes françaises au Mali en janvier. En septembre 2012, le consulat américain de Benghazi avait été pris pour cible, et quatre diplomates, dont l’ambassadeur, avaient été tués.

Inculpation de Dzhokhar Tsarnaev pour les attentats de Boston

Le plus jeune des frères Tsarnaev, âgé de 19 ans, encore en vie et alité sur un lit d’hôpital, a été inculpé pour le double attentat du marathon de Boston commis lundi dernier, qui a fait trois morts et plus de 260 blessés. L’autre suspect, son frère aîné, Tamerlan, a été tué après une chasse à l’homme vendredi dernier. Dzhokhar Tsarnaev a été interrogé par les agents du Federal Bureau of Investigation (F.B.I.) et s’est exprimé par bribe, hochements de tête et par écrit, car il est grièvement blessé à la gorge. Les agents américains ont d’abord invoqué l’exception à la règle Miranda, une procédure autorisée par une décision de la Cour Suprême de 1984 qui, dans certaines circonstances, autorise les interrogatoires après arrestation sans notifier le prisonnier de son droit à garder le silence, mais le prévenu a finalement été informé de ses droits. Tsarnaev a reconnu avoir participé aux attentats, et déclaré que son frère et lui avaient agi seuls. Il a dit que l’attentat avait été imaginé par son frère. Selon le gouvernement américain, cité par CNN, Tamerlan Tsarnaev est considéré comme un djihadiste qui s’est radicalisé seul, à l’occasion d’un séjour au Dagestan, d’où sa famille est originaire.

Canada : Un attentat terroriste déjoué par la police

Les autorités canadiennes ont annoncé avoir arrêté et inculpé deux hommes liés à al-Qaeda qui projetaient une attaque terroriste contre un train de passagers reliant New York à Toronto. Les informations permettant de déjouer l’attentat ont été données par la communauté musulmane : « C’est la preuve que la communauté musulmane canadienne, plus qu’une communauté qui doit être considérée comme suspecte, est au contraire un partenaire pour la paix », a commenté Hussein Hamdani, un avocat et défenseur de cette communauté. La police a déclaré que les suspects « recevaient le soutien d’éléments d’al-Qaeda situés en Iran » sans qu’il y ait « d’indication que ces attaques étaient soutenues par l’Etat » iranien. Celui-ci a nié toute implication et qualifié les propos de la police de « risibles » et « ridicules ». Washington et Ottawa ont précisé qu’il n’y avait pas de lien entre ce projet d’attentat et la double explosion qui a eu lieu lundi dernier à Boston.

Paraguay : Le nouveau Président se défend de tout conflit d’intérêt

Le nouveau Président du Paraguay, l’homme d’affaires millionnaire, Horacio Cartes, a déclaré qu’il « ne mettrait jamais ses intérêts personnels avant ceux du pays » et qu’il serait « stupide » de rester hors de l’alliance économique régionale, le Mercosur. Le pays en avait été suspendu l’an dernier après la procédure d’impeachment contre l’ancien Président, Fernando Lugo. Cartes, qui a été élu dimanche, a indiqué qu’il s’était retiré de tous les postes de management de ses 25 entreprises, où il n’est plus qu’actionnaire. Il a confié le contrôle de ses entreprises, dont une banque, la plus grande entreprise de tabac du Paraguay et des entreprises agricoles, à sa sœur, Sarah. Il s’est excusé pour les commentaires homophobes qu’il avait faits durant la campagne ; il avait déclaré que la légalisation du mariage pour les couples de même sexe lui faisait penser à « la fin du monde ». Son élection marque le retour du parti Colorado, arrivé au pouvoir en 1947, à la tête du Paraguay pendant 60 ans, et fervent soutien du pouvoir militaire du Général Alfredo Stroessner, entre 1954 et 1989.

Wanted : Volontaires pour passer le reste de leur vie sur Mars

Le PDG de l’entreprise néérlandaise Mars One, Bas Lansdorp, a lancé un appel à volontaires : il cherche des astronautes âgés de 18 à 40 ans prêts à partir s’installer sur la planète Mars et à y établir la première colonie humaine à partir de 2023. D’autres équipes de volontaires seraient ensuite envoyées tous les deux ans. Le budget pour former la première colonie est évalué à €4,6mds ($6mds), sans que le détail en ait été précisé par Bas Lansdorp. Alors que l’espace s’ouvre aux entreprises privées, le projet de Mars One est l’un des plus audacieux, et n’est pas sans danger : « Il y aura des urgences et des morts », a prévenu Bas Lansdorp, et ce sera aux nouveaux habitants de voir ce qu’ils veulent faire de leurs morts. L’entreprise refuse d’envoyer des couples déjà formés, même si elle reconnaît que la reproduction sera possible, puisque seront envoyés des hommes et des femmes.

Share on Twitter    Share on Facebook