Nos éditions quotidiennes, dans leur forme actuelle, prendront fin le 31 décembre 2013.

Nous faisons le point sur les 18 derniers mois et le modèle actuel d'Evening Edition. Merci de votre soutien.

Vendredi 19 avril 2013

Un policier assassiné près de Boston ; un suspect de l’attentat de Boston tué

Un policier du campus du Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.), prestigieux établissement de la côte Est américaine, a été assassiné par balle jeudi soir à Cambridge, près de Boston. Sa mort survient trois jours après le double attentat du marathon de Boston, où deux bombes ont explosé près de la ligne d’arrivée, faisant trois morts et plus de 170 blessés. La police ne s’est pas prononcée sur un éventuel lien entre les deux événements. De son côté, le Federal Bureau of Investigation (F.B.I.) a publié des photos et des vidéos de deux jeunes hommes qui pourraient être les responsables de l’attentat de lundi. L’un des jeunes hommes a été tué dans une chasse à l’homme. A Boston et dans les villes environnantes, des zones entières ont été fermées, les habitants étant priés de rester chez eux, et les commerces fermés. Au M.I.T. et à Harvard, les cours aujourd’hui ont été annulés.

Nouveaux affrontements au Bahreïn

Alors que le Grand Prix de Formule 1 doit se dérouler dimanche dans le petit royaume du Golfe, de nouveaux affrontements ont eu lieu au Bahreïn entre activistes et policiers. Les premiers demandent l’annulation du Grand Prix en raison du mauvais record du pays concernant les droits humains, tandis que les organisateurs du Grand Prix soutiennent que celui-ci pourrait avoir un effet apaisant. Depuis le 14 février 2011, les mobilisations au Bahreïn sont quasi continues. Des membres de la communauté chiite, majoritaire, protestent contre les abus de droits humains commis par la minorité sunnite au pouvoir. Les forces de sécurité ont tiré des gaz lacrymogène, et les manifestants continuent à bloquer les routes avec des barricades faites de pneus. Au moins 13 personnes ont été arrêtées. Le principal groupe d’opposition, Al Wefaq, a appelé à une grande manifestation pacifique aujourd’hui. Des manifestants plus violents prennent souvent part à ces démonstrations, armés de cocktails Molotov.

Pakistan : Musharraf placé en résidence surveillée

L’ancien Président pakistanais, Pervez Musharraf a été placé en résidence surveillée à son domicile dans les environs d’Islamabad : il est accusé d’avoir renvoyé deux juges, dont le Président de la Cour Suprême, en 2007. Selon Al Jazeera, il y a d’autres chefs d’inculpation à son encontre. Il est également accusé de trahison pour avoir imposé l’état d’urgence en 2007. La trahison est passible de prison à vie ou d’exécution. C’est la première fois qu’un ancien dirigeant du pays est présenté au tribunal. Musharraf a dirigé le Pakistan entre 1999 et 2008, et est revenu dans son pays il y a un mois, après quatre années d’exil choisi. Il souhaitait se présenter aux élections qui ont lieu le mois prochain, mais sa candidature a été rejetée.

Argentine : Manifestations contre la politique de Kirchner

Environ un million d’Argentins sont descendus dans la rue hier soir pour protester contre un projet de réforme de la justice que le gouvernement veut faire adopter de manière expéditive et qui, selon ses opposants, est une menace pour l’indépendance des magistrats. Les manifestants dénoncent aussi la corruption du régime, la situation économique et un style de gouvernance jugé de plus en plus autoritaire. Il s’agit de l’une des plus grosses manifestations contre le gouvernement cette année. Comme à l’accoutumée, les opposants ont sorti trompettes, casseroles et sifflets ; certains portaient des panneaux où étaient inscrits « Argentine, réveille-toi ! », « Cristina corrompue ! » C’est la troisième manifestation contre la Présidente argentine, Cristina Kirchner, après celles des 13 juin et 22 novembre 2012. Son mandat se termine fin 2015.

Deux planètes semblables à la Terre découvertes hors du système solaire

Les astronomes de la NASA ont annoncé avoir découvert deux planètes semblables à la Terre à 1200 années-lumière d’ici, dans un système solaire appelé Kepler 62, du nom de l’engin spatial de la NASA qui les a découvertes. Elles sont d’une taille similaire à la Terre, faites de roches, et peut-être couvertes d’eau, avec un ciel humide. « C’est un moment formidable pour la science », a déclaré Geoffrey Marcy, un chercheur d’exoplanète [des planètes à l’extérieur de notre système solaire], professeur à l’Université de Californie Berkeley. « Nous n’avons pas encore trouvé la Terre 2.0, mais on en a un avant-goût, on peut la sentir, juste là, à portée de main technologique. » On ne saura probablement pas avant très très longtemps s’il y a des formes de vie sur ces planètes, mais leur découverte nourrit l’imagination.

Share on Twitter    Share on Facebook