Nos éditions quotidiennes, dans leur forme actuelle, prendront fin le 31 décembre 2013.

Nous faisons le point sur les 18 derniers mois et le modèle actuel d'Evening Edition. Merci de votre soutien.

Vendredi 12 avril 2013

Sauvetage financier de Chypre : de €17,5mds à €23mds

Selon le document préliminaire préparé par les créditeurs de Chypre, le coût du « sauvetage » est passé de €17,5mds ($23mds) à €23mds ($30mds) pour la période qui va du deuxième trimestre 2013 au premier trimestre 2016. Chypre, qui doit désormais trouver €13mds ($17mds), ne demande pas une aide financière supplémentaire à l’Union Européenne (U.E.), comme on l’a d’abord cru. « La contribution des bailleurs internationaux ne va pas changer », a précisé un porte-parole du gouvernement allemand, soulignant que le montant de €10mds ($13mds) était « déjà très conséquent ». Le gouvernement chypriote a indiqué que l’une des options considérées était la vente des réserves d’or de la République. L’augmentation du coût du « plan de sauvegarde » signifie un impact accru sur les détenteurs de dépôts, dont la contribution va passer de €5,8mds ($7,6mds) à €10,6mds ($13,8mds). Le montant que les citoyens chypriotes peuvent retirer des banques reste limité à 300€ ($393) par jour. Réunis à Dublin, les Ministres des Finances de la zone euro ont validé le plan d’aide à Chypre.

Kerry : Un lancement de missile nord-coréen serait « une grave erreur »

En visite à Séoul, en Corée du Sud, le Secrétaire d’Etat américain, John Kerry, a mis en garde la Corée du Nord en soulignant qu’un lancement de missile moyenne portée serait « une grave erreur » et que les Etats-Unis n’accepteraient jamais que le pays devienne une puissance nucléaire. Le chef de la diplomatie américaine a aussi déclaré que la Chine, principal allié de Pyongyang, devait « y mettre du sien » pour l’inciter à abandonner ses ambitions nucléaires. Les Etats-Unis souhaitent reprendre les négociations avec la Corée du Nord sur la fin de son programme nucléaire, mais seront prêts à défendre leurs alliés dans la région si nécessaire. Pyongyang, qui a mené en février un troisième test nucléaire, après ceux de 2006 et 2009, et tient depuis deux mois et le renforcement des sanctions votées par le Conseil de Sécurité des Nations Unies, un discours très virulent, a réaffirmé que les armes nucléaires constituaient une garantie de sa sécurité. Dans le même temps, la principale agence de renseignement du Pentagone, la Defence Intelligence Agency (D.I.A.), a admis pour la première fois que Pyongyang avait la capacité d’équiper d’une arme nucléaire un missile, tout en soulignant que « sa fiabilité [serait] faible ».

Mariage des couples de même sexe : Adoption du projet de loi par le Sénat français

Le Sénat français a adopté le projet de loi sur le mariage et l’adoption pour les couples de même sexe, à l’issue d’une semaine de débats virulents. « Le débat démocratique a eu tout le temps nécessaire pour s’exprimer. Il a occupé les deux Assemblées pendant plus de 100 heures chacune », a noté le patron du groupe PS à l’Assemblée Nationale, Bruno Le Roux. Adopté en Conseil des Ministres le 7 novembre 2012, le projet a ensuite été voté par l’Assemblée Nationale le 12 février. Après son adoption par les Sénateurs, le texte doit retourner devant la chambre basse à partir du 17 avril, pour être adopté définitivement en mai. Les mois de débats qui ont eu lieu en France ont entraîné un déferlement de propos et d’actes homophobes, contre lesquels près de 5000 personnes ont manifesté mercredi soir à Paris. « Vous avez renforcé le pacte républicain, nous reconnaissons simplement la pleine citoyenneté des couples homosexuels », s’est félicité après le vote de ce matin la Garde des Sceaux, Christiane Taubira, qui a porté avec conviction et intelligence le texte devant les deux chambres. Le texte adopté ne résout pas la question de l’accès à la Procréation Médicalement Assistée (P.M.A.) pour les lesbiennes, en dépit de l’engagement pris par le Président de la République, François Hollande, lors de sa campagne pour l’élection présidentielle.

Birmanie : 3 musulmans condamnés à 14 ans de prison

Un tribunal birman a condamné à 14 ans de prison trois musulmans – le propriétaire d’un magasin d’or, sa femme et un employé – pour leur rôle dans les violences intercommunautaires qui ont fait plus de 40 morts à Meiktila le mois dernier. Les affrontements ont été déclenchés à la suite d’une dispute dans le magasin, le propriétaire étant accusé d’avoir battu un client bouddhiste. Un moine bouddhiste aurait par la suite été attaqué et serait mort des suites de ses blessures à l’hôpital. Depuis le 20 mars, date de l’incident, plus de 12 000 musulmans ont été déplacés, et des quartiers musulmans entiers ont été détruits. Les procureurs établissent actuellement la liste des auteurs de ces violences, à la fois chez les bouddhistes et les musulmans. Le Président birman, Thein Sein, a mis en garde contre « les opportunistes politiques et les extrémistes religieux » qui attisent les haines. Le conflit qui a eu lieu est le plus violent depuis les affrontements dans l’Etat Rakhine l’an dernier, où près de 200 personnes avaient trouvé la mort, et des dizaines de milliers de personnes avaient dû fuir leur maison.

Un ancêtre à mi-chemin entre l’humain et le singe

Une équipe de chercheurs a reconstitué l’ancêtre de l’être humain le plus complet possible, à partir d’éléments de squelette trouvés en Afrique du Sud. Agé de deux millions d’années, le squelette avait été retrouvé en 2008 près de Johannesburg. L’analyse de cet Australopithèque sediba révèle un mélange de traits humains et simiesques surprenant : tandis que le pelvis, les mains et les dents sont proches de ceux des êtres humains, les pieds ressemblent à ceux des chimpanzés.

« Gentleman » battera-t-il le record de « Gangnam Style » ?

L’icône de la pop sud-coréenne, Psy, dont la chanson, « Gangnam Style », a battu tous les records en ayant été vue plus d’1,5 millions de fois sur Youtube, a dévoilé la musique de son nouveau single « Gentleman » qu’il interprètera et dansera pour la première fois samedi soir à Séoul. Le succès sera-t-il au rendez-vous ?, se demande The Independent.

 

Share on Twitter    Share on Facebook