Nos éditions quotidiennes, dans leur forme actuelle, prendront fin le 31 décembre 2013.

Nous faisons le point sur les 18 derniers mois et le modèle actuel d'Evening Edition. Merci de votre soutien.

Mardi 26 février 2013

Législatives italiennes : Pays ingouvernable

Alors que le parti de centre-gauche de Pier Luigi Bersani est arrivé en tête à la Chambre basse du Parlement, c’est le parti de droite de Silvio Berlusconi qui est finalement arrivé en tête à la Chambre haute. La majorité dans les deux chambres est nécessaire pour gouverner. Les résultats de l’élection, qui intervient dans un contexte de récession et d’adoption de mesures d’austérité, ont fait chuter les marchés en Italie – l’index italien FTSE MIB a perdu 4,7% – et ailleurs dans le monde – le Dow Jones a perdu 1,55%. Le taux d’emprunt des obligations italiennes a augmenté, un signe que les marchés sont plus réticents à prêter à l’Italie. La Commission Européenne a déclaré « entendre le message de préoccupation envoyé par les citoyens italiens. » La France et l’Allemagne ont tenté de se montrer confiantes ; l’Espagne, elle, s’est dite « extrêmement préoccupée » par les conséquences financières. L’autre élément fort du scrutin est le succès du Mouvement Cinq Etoiles du comique Bepe Grillo : le parti anti-système a obtenu un quart des voix.

Sri Lanka : Les forces de sécurité accusées de viol contre des prisonniers Tamouls

Dans une étude publiée aujourd’hui, l’ONG Human Rights Watch (HRW) accuse les forces de sécurité du Sri Lanka de crimes sexuels contre des prisonniers Tamouls. Le rapport recense 75 accusations d’abus sexuels et de torture contre 41 femmes, 31 hommes et 3 mineurs, détenus entre 2006 et 2012 en raison de leurs liens supposés avec les rebelles Tamouls. « Le viol était l’un des moyens illégaux utilisés par les militaires et la police contre les membres supposés de l’armée de libération des Tigres Tamouls (LTTE) ou leurs soutiens, pour obtenir des informations pendant le conflit et après », indique le rapport, qui résulte de 12 mois d’enquête avec d’anciens détenus en Australie, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Inde, en Malaisie et en Indonésie. HRW demande au gouvernement sri-lankais d’enquêter et de poursuivre les responsables de ces crimes, et se dit très préoccupée par le sort des actuels détenus. Le gouvernement sri-lankais dénonce un rapport destiné à « ternir l’image du pays » : « Il n’y a pas 1% de vérité ». Au moins 100 000 personnes sont mortes durant la guerre de 26 ans qui a opposé l’armée de libération des Tigres Tamouls (LTTE), séparatiste, et le gouvernement. Les Tigres Tamouls ont été vaincus en 2009.

Gaza : Tir de roquette vers Israël

Une roquette a été tirée depuis la bande de Gaza sur la ville d’Ashkelon, en Israël. Elle n’a fait aucun blessé mais endommagé une route. Le tir, le premier depuis le cessez-le-feu décidé en novembre après l’opération Pilier de Défense, a été revendiqué par les brigades martyrs al-Aqsa, branche armée du Fatah. Il s’agit d’ « une réponse préliminaire à la mort de notre héros, le prisonnier Arafat Jaradat », indique le communiqué de presse. Jaradat était un prisonnier palestinien détenu par l’Etat hébreu, mort samedi des suites de torture selon les autorités palestiniennes. Israël nie ces accusations. Dans une lettre à l’ONU, l’Autorité Palestinienne indique que Jaradat a été soumis « à des coups brutaux, des abus, et une négligence médicale pendant sa captivité, pouvant s’apparenter à de la torture » – Jaradat est resté en prison cinq jours, entre le 18 février et le 23 février. Israël affirme que la mort du Palestinien est due à une attaque cardiaque, et que les traces remarquées lors de l’autopsie peuvent être dues aux tentatives faites pour le réanimer. Les Nations Unies (N.U.) demandent l’ouverture d’une enquête indépendante sur la mort de Jaradat et mettent en garde contre une dégradation des relations entre Israéliens et Palestiniens. Plusieurs milliers de manifestants se sont rassemblés hier en Cisjordanie, lors son enterrement.

Grève des producteurs de café colombiens

Plusieurs milliers de producteurs de café colombiens se sont mis en grève pour demander une augmentation de leurs subventions, afin de faire face à la chute des prix au niveau international et à une monnaie locale qui reste forte. Le Président Juan Manuel Santos a appelé à un arrêt de la grève, qu’il qualifie de « non nécessaire et déplacée ». La Colombie est le quatrième producteur mondial de café, après le Brésil, le Vietnam et l’Indonésie. Le café est la première exportation du pays : un demi-million de foyers vit du café. Les producteurs ont bloqué les rues, et des affrontements ont éclaté avec les forces de sécurité qui ont affirmé ne pas vouloir tolérer les blocages. L’opposition demande au gouvernement de ne pas « criminaliser » les manifestants. Le Président se dit prêt à envisager une augmentation des subventions : depuis juillet dernier, les producteurs de café touchent €25 ($33) pour 125 kg de café produits.

Informations supplémentaires sur la météorite Tcheliabinsk

Grâce aux vidéos tournées par des amateurs lors de la chute de la météorite, le 15 février, près de la ville de Tcheliabinsk, en Russie, les astronomes ont obtenu des informations supplémentaires sur l’astéroïde. Alors que les premières estimations évaluaient à 10 tonnes la masse de la météorite, l’agence spatiale américaine, la NASA, a finalement jugé qu’elle pesait entre 7000 et 10 000 tonnes. Les chercheurs ont trouvé que la météorite fait partie des astéroïdes Apollo, dont la trajectoire traverse celle de la Terre. Sur les quelque 9700 astéroïdes proches de la Terre découverts pour l’instant, environ 5200 appartiennent à cette catégorie. Les astéroïdes sont rangés dans différentes catégories selon le type d’orbites qu’ils ont. La météorite Tchebialinsk a été en orbite elliptique autour du soleil avant de toucher la Terre, où elle a fait près de 1000 blessés.

Share on Twitter    Share on Facebook