Nos éditions quotidiennes, dans leur forme actuelle, prendront fin le 31 décembre 2013.

Nous faisons le point sur les 18 derniers mois et le modèle actuel d'Evening Edition. Merci de votre soutien.

Lundi 18 février 2013

Afghanistan : Interdiction des bombardements dans les zones résidentielles

Le Président afghan, Hamid Karzai, a annoncé samedi l’adoption d’un décret interdisant aux forces de sécurité afghanes de demander à l’OTAN des frappes aériennes « sur les maisons ou les villages afghans », après que 10 civils ont été tués la semaine dernière par de telles frappes. Le Général Dunford, qui vient de prendre la présidence de la Force Internationale d’Assistance et de Sécurité (F.I.A.S.) de l’OTAN, a déclaré qu’il travaillerait à la mise en œuvre de ce décret. Les victimes civiles des frappes aériennes de l’OTAN font partie des sujets de friction entre Karzai et ses soutiens occidentaux. Les Etats-Unis et l’Afghanistan ont commencé à négocier les modalités de la présence américaine après le départ de la majorité du contingent international à la fin de l’année prochaine. La limitation des frappes aériennes va accroître la pression sur les 352 000 forces de sécurité afghanes, d’autant plus que certaines régions afghanes sont peu accessibles et donc peu propices aux opérations de terrain.

Bangladesh : Amendement en urgence de la loi sur les crimes de guerre

Le Parlement du Bangladesh a accédé dimanche aux demandes de milliers de personnes qui manifestent depuis plusieurs jours dans la capitale, en adoptant un amendement législatif qui permet à l’Etat de faire appel de tout verdict jugé inapproprié et non conforme à l’opinion publique dans les procès de crimes de guerre. Après la condamnation par un tribunal de l’islamiste Abdul Quader Mollah à la prison à vie pour meurtre, viol et torture lors de la guerre d’indépendance avec le Pakistan, en 1971, des manifestants sont descendus dans la rue pour réclamer la peine de mort. L’amendement adopté hier doit permettre au procureur général de faire appel du verdict rendu ; jusque là, il ne pouvait faire appel que dans les cas d’acquittement. Le Parti Nationaliste du Bangladesh (B.N.P.), dans l’opposition, a tenu hier un rassemblement pour demander la tenue d’élections législatives en janvier 2014 sous la surveillance d’une administration non partisane : « Le gouvernement essaie d’utiliser les manifestation sur les procès de crime de guerre pour détourner l’attention de questions plus importantes », a déclaré le Secrétaire Général du B.N.P.

Syrie : Carla del Ponte favorable à l’intervention du TPI

Le Conseil de Sécurité des Nations Unies (C.S.N.U.) devrait se tourner vers la Cour Pénale Internationale de La Haye, afin qu’elle poursuive les responsables des crimes de guerre et des abus commis depuis presque deux ans dans le pays, estime Carla del Ponte, ancienne procureure de La Haye. Elle s’adressait à la commission du Conseil des Droits Humains des Nations Unies. Le rapport de 131 pages, rendu public aujourd’hui, doit être discuté par le Conseil des Droits Humains en mars. Il s’appuie sur 445 interviews et fournit des preuves crédibles de perpétrations de crimes de guerre et crimes contre l’humanité de la part du régime et de l’opposition, lors des six derniers mois (exécutions sommaires, torture, attaques de groupes armés contre des populations civiles, violences sexuelles et abus contre des enfants). Le gouvernement a délibérément pris pour cible des civils pour punir des populations dans les régions perçues comme favorables à l’opposition, indique le rapport. Les enquêteurs ont exprimé leur inquiétude devant « la prolifération de groupes armés qui ne semblent servir aucun but stratégique, et ne font qu’attiser les tensions communautaires ». Selon eux, l’intervention étrangère a participé à la radicalisation du conflit : « Elle a favorisé des groupes armés salafistes, comme le front Al Nusra, et a même encouragé l’opposition mainstream à les rejoindre en raison de leur supériorité logistique ».

Israël : Le « prisonnier X » soupçonné d’avoir divulgué des secrets du Mossad aux Australiens

Le Premier Ministre israélien, Benyamin Netanyahu, s’est exprimé pour la première fois sur l’affaire du prisonnier X, un détenu ayant la double nationalité israélienne et australienne, emprisonné par l’Etat hébreu dans le plus grand secret à la prison d’Ayalon, et s’étant donné la mort en décembre 2010. Après avoir longtemps nié son existence, et devant les révélations du media australien ABC News, identifiant Ben Zygier comme le « prisonnier X » la semaine dernière, Netanyahu a défendu les forces de sécurité israéliennes : « Nous sommes un Etat démocratique exemplaire, et nous protégeons les droits des personnes que nous interrogeons et les droits individuels tout autant que n’importe quel autre pays. Mais nous sommes aussi plus menacés et confrontés à plus de défis. C’est pourquoi nous devons maintenir des activités spécifiques ». Selon les dernières informations d’ABC News, Ben Zygier avait rencontré les services de renseignements australiens ASIO (Australian Security Intelligence Organisation) et les avait informés des opérations auxquelles il participait.

Présidentielles équatoriennes : Correa l’emporte pour un 3ème mandat

Le Président sortant, Rafael Correa, a remporté hier les élections présidentielles en Equateur, obtenant 56,9% des suffrages, loin devant son rival, Guillermo Lasso (23,6% des suffrages). S’adressant à une foule rassemblée devant le palais présidentiel, Correa a déclaré : « Vous nous avez donné le pouvoir de changer ce pays une fois pour toutes. Rien ni personne ne peut arrêter cette révolution. » Le candidat du Parti Socialiste s’attend aussi à une victoire de son parti aux législatives. Il a déclaré vouloir continuer à utiliser la manne pétrolière pour réduire la pauvreté, construire des routes et des universités et mener à bien des projets énergétiques alternatifs. Il souhaite aussi redistribuer la terre et faire adopter une loi sur les media destinée à corriger « la corruption de la presse ».  Correa a fait campagne sur les acquis de ses années à la tête de l’Equateur, comme les 8000 km de routes réhabilités.

Share on Twitter    Share on Facebook