Nos éditions quotidiennes, dans leur forme actuelle, prendront fin le 31 décembre 2013.

Nous faisons le point sur les 18 derniers mois et le modèle actuel d'Evening Edition. Merci de votre soutien.

Mardi 22 janvier 2013

Elections législatives israéliennes

Les élections législatives israéliennes se déroulent aujourd’hui. Les résultats seront connus demain, mais les sondages donnent déjà le Premier Ministre sortant, Benjamin Netanyahu, reconduit. Son parti, le Likoud, pourrait totaliser 32 sièges avec le parti nationaliste Israël Notre Maison, soit 10 sièges de moins que ce qu’avaient les deux partis ensemble dans l’actuel Parlement. On s’attend à ce que le Parti Travailliste regagne des voix, en raison du mécontentement des Israéliens face au coût de la vie : ¼ des Israéliens vit en-dessous du seuil de pauvreté. Ces élections voient aussi la percée sur la scène politique d’un parti d’extrême-droite nationaliste, La Maison Juive, mené par l’homme d’affaires millionnaire et ancien directeur de cabinet de Netanyahu, Naftali Bennett. Ce parti est favorable à une extension des colonies. Bien que le Président américain, Barack Obama, ait condamné la colonisation israélienne, Netanyahu a autorisé en décembre la construction de 11 000 logements supplémentaires. Une fois les résultats annoncés, la formation d’une coalition prendra encore plusieurs semaines.

Discours d’inauguration : Obama plus posé et plus déterminé

Le discours d’inauguration du Président américain, Barack Obama, qui entame un deuxième mandat, a témoigné hier d’un Président à la fois plus posé et plus déterminé. Après 4 ans à la Maison Blanche, Obama a plus que jamais conscience des oppositions qu’il devra affronter, sur les questions budgétaires, le contrôle des armes ou le changement climatique : « Nous devons agir, tout en sachant que les victoires d’aujourd’hui ne peuvent être que partielles ». Son discours a aussi mis en avant des valeurs progressistes : « Notre voyage ne sera pas terminé tant que nos frères et sœurs homosexuels ne seront pas traités comme tout un chacun devant la loi », a-t-il déclaré. Il a réaffirmé l’importance des dispositifs sociaux (Medicare, Medicaid). Il annoncera les orientations précises de son prochain mandat lors du Discours sur l’Etat de l’Union le 12 février.

Bahrein : l’opposition accepte l’invitation au dialogue du gouverment

Le Ministre bahreini de la Justice a invité les partis politiques au dialogue, alors qu’aura lieu dans 3 semaines le deuxième anniversaire du soulèvement au Bahrein : le 14 février 2011, des manifestations avaient lieu Place de la Perle dans la capitale. Elles avaient été violemment réprimées par les autorités. Depuis, cet Etat insulaire du Golfe persique est en proie à de violents affrontements qui ont fait plusieurs dizaines de morts. Khalil al Marzook, du principal mouvement d’opposition al Wefaq, a déclaré que son organisation était prête à chercher des soultions, ajoutant : « Nous devons avoir l’assurance que la proposition [du Ministre] est crédible, nous avons besoin d’avoir des détails sur la façon dont l’accord sera atteint, la direction dans laquelle nous allons et comment le peuple donnera son accord. » La crainte de l’opposition, composée principalement de Chiites dans un pays dirigé par une minorité Sunnite, est que cet appel au dialogue ait pour seule vocation de démobiliser le peuple à l’approche de l’anniversaire du soulèvement. Le but de l’opposition reste l’établissement d’une monarchie constitutionnelle, a rappelé Marzook. Les autorités continuent de s’y opposer.

Taxe sur les transactions financières dans 11 pays de l’UE

11 pays de l’Union Européenne (U.E.), dont la France et l’Allemagne, ont donné leur accord à la mise en place d’une taxe sur les transactions financières, dite taxe Tobin, du nom de son inventeur, qui l’a proposée il y a 40 ans, et vont entamer les travaux préparatoires. Approuvée dans le cadre de la « coopération renforcée », une procédure de l’U.E. qui permet à certains pays de mettre en œuvre une mesure sans que tous les Etats membres de l’U.E. y adhèrent, la taxe sur les transactions financières a pour but de décourager la spéculation financière. Plusieurs gouvernements considèrent que la spéculation a accru les variations sur les marchés financiers et contribué à déstabiliser la zone euro. La taxe s’appliquera avec un taux de 0,1%  pour les actions et les obligations, et 0,01% pour les produits dérivés. Elle pourrait rapporter jusqu’à €37mds ($49mds) par an. Les 9 autres pays participant sont l’Espagne, le Portugal, l’Italie, la Belgique, l’Autriche, la Slovaquie, la Slovénie, la Grèce et l’Estonie. L’utilisation de l’argent n’est pas encore tranchée : il pourrait être collecté par la Commission européenne et alimenter un fonds de sauvetage financier pour les banques de la zone euro. Parmi les pays qui ne participent pas se trouvent le Luxembourg et Chypre, qui sont des paradis fiscaux.

Scientifique de Harvard cherche mère porteuse pour cloner un bébé néanderthal

Un chercheur en génétique d’Harvard, George Church, affirme qu’il pourrait cloner un bébé néanderthal en utilisant du vieil ADN, à condition de trouver une mère porteuse. Illégal dans de nombreux pays, le procédé nécessiterait d’utiliser de l’ADN extrait de fossiles. L’homme de Néanderthal est considéré comme l’un des ancêtres de l’être humain qui s’est éteint il y a 30 000 ans. Le généticien affirme que son expérience lui permettrait de trouver des remèdes aux maladies comme le cancer ou le SIDA.

Share on Twitter    Share on Facebook