Nos éditions quotidiennes, dans leur forme actuelle, prendront fin le 31 décembre 2013.

Nous faisons le point sur les 18 derniers mois et le modèle actuel d'Evening Edition. Merci de votre soutien.

Mercredi 16 janvier 2013

Un groupe islamiste attaque un gisement gazier

Un groupe de militants islamistes a attaqué un gisement gazier, à In Amenas, aujourd’hui dans le Sud de l’Algérie, près de la frontière libyenne. Au moins 9 étrangers ont été fait prisonniers, dont 5 Japonais, un Irlandais et un Norvégien. Un Français a été tué. Le raid a été revendiqué par un groupe islamiste affilié à Al Qaida. Il intervient après que différents groupes islamistes ont menacé la France de représailles, depuis le début de son intervention au Mali, vendredi. L’Algérie, qui a toujours été réticente à une intervention armée pour reprendre le Nord-Mali, sous contrôle des islamistes depuis avril 2012, avait néanmoins autorisé Paris à survoler son espace aérien. Elle a monté une opération pour secourir les otages. L’agence de presse mauritanienne, ANI, a indiqué que les islamistes étaient dirigés par Mokhtar Belmokhtar, un combattant d’Al Qaida qui avait par la suite monté son propre groupe à la fin de l’année dernière. Le gisement où a eu lieu la prise d’otages est opéré conjointement par BP, l’entreprise d’Etat norvégienne Statoil et l’entreprise d’Etat algérienne Sonatrach.

CORRECTION : le chiffre de 41 otages circule désormais.

Mali : la France veut « détruire » les terroristes

Le Président de la République française, François Hollande, a indiqué hier que la France voulait « détruire » les terroristes au Mali. Il a précisé que la France avait trois objectifs en intervenant au Mali : arrêter l’agression, sécuriser Bamako, où se trouvent des ressortissants français, et préserver l’intégrité territoriale du pays. Le Président a ajouté que la France n’avait « pas vocation à rester au Mali ». De son côté, le Ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a déclaré que des combats incessants se poursuivaient, et que la France resterait « aussi longtemps que nécessaire », alors que le Ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, avait déclaré lundi que ce ne serait « qu’une question de semaines ».  Une réunion des Ministres des Affaires étrangères européens demain à Bruxelles doit définir les contours d’un appui de l’Union Européenne. Les troupes françaises, qui attendent l’arrivée des troupes de la Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), sous commandement du Nigéria, ont engagé leurs premières opérations au sol hier.

Moteurs de recherche : Facebook en concurrence avec Google

Facebook a présenté hier son nouveau moteur de recherche, Graph Search, qui doit permettre d’effectuer des recherches avancées dans les profils des utilisateurs. En cherchant par exemple « attractions touristiques en France visitées par mes amis », on pourra ensuite se tourner vers ses amis pour leur demander leur avis ou s’inspirer de ce qu’ils ont fait. Graph Search prend appui sur le fait qu’on fait plus confiance à ses amis pour recommander certaines activités qu’à des inconnus. Facebook s’attaque ainsi au cœur de métier de Google, qui a suivi le mouvement inverse, en donnant des réponses qui reposent de plus en plus sur une meilleure connaissance de l’utilisateur. Google tire actuellement la majorité de ses $40mds (€30mds) annuels de la vente de publicité sur son moteur de recherche. Le nouveau développement de Facebook est également destiné à accroître ses revenus. Ce faisant, l’entreprise empiète non seulement sur le terrain de Google, mais aussi d’autres géants du web, comme Yelp, LinkedIn ou Amazon vers lesquels les utilisateurs se tournent pour trouver des lieux de sortie, des relations professionnelles ou des produits.

2 morts dans un accident d’hélicoptère à Londres

Un hélicoptère a heurté ce matin une grue dans le centre de Londres, près du MI6, provoquant la mort de 2 personnes. 12 autres personnes ont été blessées. Le pilote avait demandé à être dirigé sur une autre route en raison du mauvais temps. Le feu a pris rapidement mais a pu être maîtrisé en 25 minutes par les pompiers. L’officier de police Neil Basu a déclaré à la BBC qu’il était « miraculeux » qu’il n’y ait pas plus de victimes. L’hélicoptère appartenait à l’entreprise privée Rotormotion, qui a pour client le Premier Ministre britannique, David Cameron, mais aussi le Dalai Lama. Un porte-parole de l’entreprise a déclaré que le pilote, qui a trouvé la mort, était « un pilote d’hélicoptère reconnu et parfaitement qualifié pour ce vol, avec 25 années d’expérience ».

Plus de 600 pièces d’ivoire saisies dans le port de Mombasa

Les autorités kenyanes ont saisi 638 pièces d’ivoire d’une valeur de $1m (€753 000) dans le port de Mombasa, sur l’océan indien. « Cela représente environ 250 éléphants tués », a déclaré un responsable des Services Kenyans de protection de la nature, Simon Gitau, au Daily Nation. L’ivoire venait de Tanzanie et était destinée à l’Indonésie. La saisie survient après qu’une famille entière de 11 éléphants a été tuée dans le Sud-Est du Kenya, l’un des pires épisodes de braconnage dans l’histoire du pays. Le commerce international d’ivoire a été interdit en 1989, avec pour effet de faire diminuer la demande mondiale, et de permettre à la population des éléphants de se reconstituer. Récemment, des cas de braconnage nombreux ont à nouveau été repérés. La Chine est souvent pointée du doigt, comme source de la demande.

 

Share on Twitter    Share on Facebook