Nos éditions quotidiennes, dans leur forme actuelle, prendront fin le 31 décembre 2013.

Nous faisons le point sur les 18 derniers mois et le modèle actuel d'Evening Edition. Merci de votre soutien.

Jeudi 10 janvier 2013

Trois militantes kurdes assassinées à Paris

Trois militantes kurdes, dont la co-fondatrice du parti kurde séparatiste, le P.K.K. (Parti des Travailleurs du Kurdistan), Sabine Cansiz, ont été retrouvées mortes aujourd’hui, à Paris. Elles ont été tuées par balle. La France et la Turquie ont condamné ces assassinats. Les raisons de leur mort n’ont pas encore été éclaircies. Deux théories ont émergé : selon la première, il s’agit d’un règlement de compte entre groupes kurdes rebelles. Selon la seconde, l’assassinat a été commandité par les services secrets turcs pour faire échouer les négociations. La Turquie a récemment ouvert des pourparlers avec le leader du P.K.K. emprisonné, Abdullah Ocalam, pour persuader le groupe de désarmer. Le P.K.K. a pris les armes en 1984. Il demande une plus grande autonomie pour les Kurdes de Turquie, qui représentent près de 20% de la population. La Turquie compte 75 millions d’habitants. La Turquie, l’Union Européenne et les Etats-Unis le considère comme un groupe terroriste, en raison de ses attaques contre les forces de sécurité turques et les civils.

Mali : Armée et rebelles s’affrontent dans le centre du pays

Cette nuit, autour de la ville de Konna, au niveau de la ligne de front, l’armée malienne et les combattants islamistes qui contrôlent le Nord du pays ont échangé des tirs. De violents accrochages se déroulent actuellement, et il n’y a pour l’instant aucun bilan possible. Si l’armée malienne l’emporte, elle pourra tenter de reprendre la localité de Douentza, plus à l’Est. A l’inverse, si les groupes armées du Nord l’emportent, ils tenteront d’avancer plus au Sud. Depuis mars dernier, le Mali est coupé en deux : profitant du vide laissé par le coup d’Etat militaire à Bamako, des groupes armés ont pris le contrôle du Nord. La Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a 3300 troupes en réserve prêtes à intervenir pour récupérer le Nord-Mali. La résolution approuvant cette intervention a été adoptée le mois dernier par le Conseil de Sécurité de l’ONU, mais aucun délai n’a été fixé pour une intervention. Les partis politiques ont organisé aujourd’hui à Bamako une marche pacifique pour réclamer l’organisation de journées nationales de concertation sur l’avenir du Mali. Cette marche s’est transformée en marche de soutien à l’armée malienne.

Un soldat pakistanais tué au Cachemire

Selon l’armée pakistanaise, un de ses soldats a été tué par des troupes indiennes dans la région du Cachemire. Le soldat a été tué par « un tir indien non provoqué », a déclaré un porte-parole de l’armée pakistanaise, alors qu’il était en poste dans le secteur de Battal, au Cachemire, une zone entre Inde et Pakistan le long d’une frontière fortifiée appelée la Ligne de Contrôle. Un porte-parole de l’armée indienne a toutefois déclaré que le tir avait eu lieu en réponse à un tir pakistanais. Cette mort est le troisième incident entre les deux pays en 5 jours. Dimanche, un soldat pakistanais avait été tué. Mardi, l’Inde avait accusé le Pakistan d’avoir tué 2 de ses soldats au Cachemire, l’un des soldats ayant été décapité. Hier, le haut commissaire pakistanais a été convoqué à New Delhi à propos de cet incident. Le Pakistan a déclaré que son enquête révélait qu’il n’y avait pas de preuve de la mort des soldats.

Obama choisit Jacob Lew comme Secrétaire d’Etat au Trésor

Le Président américain, Barack Obama, doit annoncer aujourd’hui la nomination de Jacob Lew au poste de Secrétaire d’Etat au Trésor (Ministre de l’Economie). Jack Lew a été directeur de cabinet d’Obama. Il est un excellent connaisseur des guerres budgétaires entre Démocrates et Républicains à Washington : il a été responsable du budget sous Obama et sous l’ancien Président, Bill Clinton. Le choix de Lew signifie que les priorités économiques du second mandat d’Obama porteront sur les négociations fiscales et budgétaires avec les Républicains plutôt que sur des politiques économiques ambitieuses pour créer des emplois et relancer les investissements publics. Dans les mois qui viennent, Obama doit négocier une augmentation du plafond de la dette avec les Républicains qui tentent d’obtenir une baisse des dépenses sociales. Idéologiquement, Lew est partisan d’une réduction du déficit et d’une dette publique contrôlée, mais il est d’abord un Démocrate qui s’est opposé à une réduction des dépenses sociales, Medicaid notamment. Il est considéré comme un négociateur redoutable, une qualité qui sera utile aux Démocrates dans les mois qui viennent. Depuis l’annonce de sa nomination, les commentaires fusent sur les réseaux sociaux, sur sa signature, parfaitement illisible.

Zambie : interdiction de la chasse aux lions et aux léopards

La Zambie a décidé d’interdire la chasse aux lions et aux léopards. Il ne reste aujourd’hui plus que 4500 lions dans tout le pays. « Les touristes viennent en Zambie pour voir des lions. Si on perd le lion, on tue notre industrie touristique », a déclaré Sylvia Masebo, la Ministre du Tourisme. Les revenus tirés de la chasse sont faibles, à hauteur de €2,3m ($3m). Avec le rhinocéros, l’éléphant et le buffalo, le lion et le léopard font partie des 5 animaux les plus dangereux recherchés par les chasseurs. Les inquiétudes se multiplient alors que le braconnage a augmenté, notamment pour les défenses d’ivoire des éléphants et des rhinocéros, pour répondre à la demande venue d’Asie. La semaine dernière, la Zambie a licencié le directeur de l’Agence Zambienne pour la Protection de la vie sauvage, soupçonné de corruption et accusé de manque de transparence. Au Kenya, la chasse est interdite depuis des décennies. Le Botswana a annoncé son interdition à partir de 2014.

Share on Twitter    Share on Facebook