Nos éditions quotidiennes, dans leur forme actuelle, prendront fin le 31 décembre 2013.

Nous faisons le point sur les 18 derniers mois et le modèle actuel d'Evening Edition. Merci de votre soutien.

Vendredi 21 décembre 2012

Mali : une Résolution du C.S.N.U. Autorise l’Envoi d’une Force Militaire Africaine

Le Conseil de Sécurité des Nations Unies (C.S.N.U.) a approuvé hier soir la constitution d’une force militaire sous commandement africain pour reconquérir le Nord du Mali, aux mains de groupes séparatistes et islamistes qui ont profité du coup d’Etat en mars, à Bamako, pour établir leur pouvoir sur la région. « Nous allons faire la guerre contre les terroristes et continuer à négocier avec nos frères qui sont prêts au dialogue », a déclaré l’un des conseillers du Président par intérim, Dioncounda Traore, saluant la résolution. Celle-ci donne à la force africaine un premier mandat d’un an pour utiliser « toutes les mesures nécessaires » pour reprendre le Nord-Mali. Mais la force militaire ne doit être mise en œuvre qu’une fois qu’auront été épuisés tous les efforts politiques. Paris et Washington sont les deux grands soutiens internationaux de cette force placée sous le contrôle de la Communauté Economique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO). Des ONG de défense des droits humains demandent la mise en place de « sérieuses mesures de sauvegarde » pour prévenir les abus.

Affrontements à Alexandrie à la Veille du Référendum

Partisans et opposants de la nouvelle Constitution égyptienne soumise à référendum dans la deuxième moitié du pays demain s’affrontent aujourd’hui à Alexandrie. La semaine dernière, des affrontements avaient eu lieu après qu’un prêcheur musulman avait appelé à voter « oui » au référendum, qualifiant les opposants au projet de « suiveurs d’hérétiques ». Assiégé, l’homme avait dû rester 14 heures dans sa mosquée. Le référendum, qui se déroule en deux fois en raison du nombre de juges nécessaires pour le superviser, a vu le « oui » à la nouvelle Constitution l’emporter avec 57% des suffrages samedi dernier. Les résultats devraient de nouveau être en faveur du « oui » demain, alors que votent les régions les plus conservatrices. Les opposants au projet de Constitution, dont le Front du Salut National, une coalition de partis d’opposition, critiquent un texte conservateur élaboré par des islamistes. Morsi et ses partisans le considèrent comme nécessaire à une transition démocratique. Depuis le 22 novembre et la tentative par Morsi d’étendre ses pouvoirs, l’Egypte connaît une situation de fortes tensions. L’attitude du procureur, Talaat Ibrahim, ajoute à l’incertitude : après avoir démissionné lundi, il est revenu sur sa décision, arguant qu’elle avait été prise sous la contrainte. Si le texte est adopté, des élections législatives devront se tenir dans les deux mois.

Mur Budgétaire : les Républicains Rejettent le « Plan B » de Boehner

Les Républicains ont rejeté hier soir le « Plan B » avec lequel le Président de la Chambre des Représentants, le Républicain John Boehner, espérait faire pression sur le Président américain, Barack Obama. Le « mur budgétaire » – un ensemble comprenant une augmentation d’impôts et une réduction de dépenses sociales, d’un montant total de €460mds ($607mds) – doit être déclenché au 1er janvier 2013 si aucun accord n’est trouvé entre les deux principaux partis politiques pour conserver réductions d’impôts et avantages sociaux que chacun a négociés. Le « plan B » proposé par Boehner consistait à concéder une augmentation d’impôts pour les foyers au revenu annuel supérieur à $1m : il s’agissait à la fois d’une vraie concession du côté des Républicains qui ont fait du refus d’une augmentation d’impôt une position inébranlable, et d’un moyen de pression sur Obama, qui demandait une augmentation d’impôts pour les revenus supérieurs à $250 000. De son côté, le Président américain avait accepté de remonter ce seuil à $400 000. Le refus des Républicains d’approuver le « plan B » rend un peu plus certain le déclenchement du mur budgétaire, à mesure que la fin de l’année approche. Le Sénat avait toutefois annoncé qu’il le rejetterait, et Barack Obama qu’il opposerait son veto à cette loi si elle arrivait jusqu’à son bureau. L’avenir paraît désormais plus incertain. Les effets du déclenchement du mur budgétaire sont-ils pourtant si terribles ? (cf. Les liens qui comptent)

Côte d’Ivoire : Attaques d’Hommes Armés Opposés au Pouvoir en Place

Un groupe d’hommes armés a attaqué cette nuit une gendarmerie près de la capitale, Abidjan, tuant l’un des prisonniers, un checkpoint, où ils ont blessé 2 soldats, et une station service à Abidjan, où ils ont fait 9 morts. Depuis août, la Côte d’Ivoire a été frappée par une vague d’attaques sanglantes. Les soutiens de l’ancien Président, Laurent Gbagbo, démis à la suite d’un coup d’Etat, sont accusés d’être à l’origine de ces attaques. Un rapport des Nations Unies considère que les supporters de Gbagbo ont établi un quartier général au Ghana voisin. Gbagbo est en attente d’un procès à la Cour Pénale Internationale : il est accusé de crimes contre l’humanité au cours d’une guerre civile qui a éclaté au moment de l’élection présidentielle de 2010. Gbagbo contestait la victoire de son adversaire, le Président Alassane Ouattara. Plus de 3000 personnes auraient trouvé la mort. L’ONG Amnesty International a dénoncé les crimes de guerre commis par l’actuel gouvernement de Côte d’Ivoire.

Malala Refuse qu’une Ecole Porte son Nom

L’adolescente pakistanaise attaquée par les Taliban pour avoir défendu le droit pour les filles d’aller à l’école, Malala Yousufzai, a demandé à son pays de revenir sur sa décision de renommer une école d’après son nom. Encore soignée à Londres pour les blessures dont elle a été victime le 9 octobre, elle a indiqué au gouvernement pakistanais que ce choix risquait de mettre en danger la vie des jeunes filles fréquentant l’établissement. Depuis son agression, Malala est devenu un symbole international du combat pour les droits des femmes. Les Taliban ont prévu de la prendre à nouveau pour cible. Une pétition internationale circule pour que lui soit décerné le prix Nobel de la paix.

Lecture des Vacances

Dans un Objet Multimédia en 6 chapitres, comprenant photos, vidéos, infographie et texte, le New York Times revisite “la plus célèbre avalanche des Etats-Unis” à Tunnel Creek, dans l’Etat de Washington en février 2012. A expérimenter sur le site du New York Times.

Evening Edition ne sera pas publié entre le 24 décembre et le 1er janvier.

Share on Twitter    Share on Facebook