Nos éditions quotidiennes, dans leur forme actuelle, prendront fin le 31 décembre 2013.

Nous faisons le point sur les 18 derniers mois et le modèle actuel d'Evening Edition. Merci de votre soutien.

Lundi 17 décembre 2012

Législatives au Japon : Retour de la Droite

Après une éviction brutale en 2009, qui mettait fin à une domination de 50 ans sur la scène politique japonaise, le Parti Libéral Démocrate (PLD) de Shinzo Abe revient au pouvoir. Il est arrivé largement en tête des élections législatives dimanche avec 294 sièges sur 480 à la chambre basse. Avec son allié Komeiko, il détient une majorité qualifiée (325 sièges) qui lui permettra de passer outre l’opposition de la chambre haute, où aucun parti ne domine. Le premier impératif pour Abe, qui sera intronisé formellement le 26 décembre, est de s’attaquer à la situation économique et à la déflation : le futur Premier Ministre a promis de faire pression sur la Banque du Japon pour qu’elle mène une politique de “quantitative easing”, qui consiste à injecter de l’argent dans l’économie, et qu’elle revoie son objectif d’inflation à la hausse, de 1% à 2%. A l’échelle internationale, Abe a tenu un discours agressif vis-à-vis du voisin chinois avec lequel les relations sont tendues à propos des îles Senkaku-Diaoyu. Selon The Economist, il gardera sans doute profil bas jusqu’en juillet prochain, date de l’élection de la chambre haute. Si le PLD y gagne une majorité, il pourra alors faire passer une révision de la Constitution, qui interdit pour l’instant le recours à une guerre offensive.

Tunisie : le Président Violemment Pris à Parti

Alors qu’ils rendaient ce matin hommage à Mohamed Bouazizi, dont l’immolation le 17 décembre 2010 avait déclenché des manifestations entraînant la chute du dictateur Ben Ali, l’actuel Président, Moncef Marzouki, et le Président du Parlement, Mustapha Ben Jaafar, ont été violemment pris à parti par des habitants : « Dégage ! », « Il y a un an, vous avez promis que les choses changeraient d’ici 6 mois, mais rien n’a changé ! » Des projectiles ont été lancés vers le podium et les deux hommes politiques ont été évacués. La situation économique reste sinistrée : le taux de chômage, de 19% au niveau national, touche jusqu’à 40% de jeunes dans certaines régions intérieures, loin des zones côtières économiquement plus prospères.

Tuerie de Newtown : pour Obama, « ces Tragédies doivent Cesser »

En visite à Newtown (Connecticut), où s’est déroulée vendredi une tuerie faisant 27 morts, dont 20 enfants, le Président américain, Barack Obama, s’est dit déterminé à user de tout son pouvoir pour mettre fin à ces massacres : « Ces tragédies doivent cesser ».  « Sommes-nous prêts à dire que cette violence imposée à nos enfants année après année est, d’une certaine façon, le prix de notre liberté ? », a interrogé Obama, faisant allusion au deuxième amendement de la Constitution américaine qui autorise, au nom de la liberté, les citoyens américains à détenir des armes. Si la tuerie de Sandy Hook Elementay School relance le débat sur le contrôle des armes à feu aux Etats-Unis, les moyens d’action envisagés par le Président restent flous. Lors de son premier mandat, le massacre de Tucson (Arizona) et celui d’Aurora (Colorado), n’avaient pas entraîné de changement de législation. Le débat de la prise en charge des malades mentaux est lui aussi relancé. Certains s’interrogent sur l’identité des tueurs, le plus souvent des hommes blancs de la classe moyenne. Les premières cérémonies d’inhumation se déroulent aujourd’hui.

Ouganda : « Ni Meurtre des Homosexuels ni Promotion de l’Homosexualité », dit Museveni

Alors que le projet de loi homophobe doit à nouveau être débattue au Parlement à partir de janvier, le Président ougandais, Yoweri Museveni, a déclaré : « S’il y a des homosexuels, nous ne devrions ni les tuer ni les persécuter, mais il ne devrait pas y avoir de promotion de l’homosexualité ». Le projet de loi ne comprend plus la peine de morts pour les « cas d’homosexualité aggravée » mais la prison à vie. « L’homosexualité aggravée » est une expression pour désigner les situations impliquant des mineurs, des personnes séropositives, des handicapés ou des « récidivistes ». Plusieurs pays ont menacé l’Ouganda de suspendre l’aide internationale si la loi était votée. De nombreux pays occidentaux n’accordent toujours pas le mariage, l’adoption ou la filiation à leurs citoyens homosexuels : en France, plusieurs manifestations étaient organisées ce week-end pour réclamer l’ouverture de ces droits et dénoncer la frilosité du gouvernement qui a préparé un projet de loi laissant de côté la filiation et la procréation médicalement assistée. Près de 150 000 personnes selon les organisateurs – 60 000 selon la police – ont défilé à Paris dimanche.

NASA : Expériences Lumineuses pour Lutter contre l’Insomnie

A partir de 2016, la NASA va expérimenter un système de panels fluorescent pour lutter contre les problèmes d’insomnie des équipages en vol : « Dans une navette spatiale, 50% de l’équipage prend des somnifères, et, en tout, près de la moitié des médicaments utilisés sur orbite sont destinés à aider les astronautes à trouver le sommeil », révélait une étude de l’agence en 2001. Le projet, d’un budget de €8,5m ($11,2m), prend en compte les avancées scientifiques qui établissent un lien entre les cycles de sommeil, régulés par l’hypothalamus, une glande qui répond à l’information lumineuse envoyée par le nerf optique de l’œil. Les informations transmises influencent les hormones, la température du corps et les fonctions qui provoquent une sensation de sommeil ou d’éveil. Le but de l’expérience est de simuler le cycle jour-nuit pour minimiser les problèmes d’insomnie liés à l’absence de cycle naturel dans une station spatiale. Les expériences menées pour faciliter la navigation spatiale, devraient avoir, à terme, des débouchés sur Terre.

Share on Twitter    Share on Facebook