Nos éditions quotidiennes, dans leur forme actuelle, prendront fin le 31 décembre 2013.

Nous faisons le point sur les 18 derniers mois et le modèle actuel d'Evening Edition. Merci de votre soutien.

Mercredi 12 décembre 2012

Corée du Nord : Lancement de Missile Largement Condamné

L’agence de presse nord-coréenne a annoncé le lancement réussi d’une fusée. Le Conseil de Sécurité des Nations Unies (C.S.N.U.) se réunit aujourd’hui pour discuter de ce lancement : la Corée du Nord, qui prétend avoir lancé un satellite météorologique, est accusée de chercher à développer une technologie nucléaire. Pourtant proche de Pyongyang, la Chine a indiqué « regretter » le lancement. Les Etats-Unis y voient « un acte de provocation qui menace la sécurité régionale ». Ils stationnent toujours 30 000 troupes en Corée du Sud ainsi qu’au Japon. Le Secrétaire Général des N.U., Ban Ki Moon, considère qu’il s’agit d’une « violation claire » de résolutions des N.U. qui interdisent à la Corée du Nord de réaliser des tests de missiles balistiques.

Les Amis de la Syrie Reconnaissent l’Opposition Syrienne

Réunis aujourd’hui à Marrakech, les Amis de la Syrie, un groupe de pays arabes et occidentaux favorables à l’insurrection contre le Président, Bachar el-Assad, ont prévu de reconnaître la Coalition Nationale Syrienne (C.N.S.) comme « la représentante légitime du peuple syrien ». Hier, le président américain, Barack Obama, a annoncé la reconnaissance de la nouvelle Coalition, après la France, le Royaume-Uni, la Turquie et les Etats du Golfe. Cela ne signifie pas la livraison d’armes à l’opposition : « Le soutien à un groupe, quel qu’il soit, dépend de la chaîne de commandement et de la discipline sur le terrain », a déclaré à l’agence de presse Reuters un diplomate. Les Etats-Unis et certains de leurs alliés redoutent que les armes fournies tombent aux mains de groupes qu’ils considèrent comme terroristes. De son côté, l’ONG Human Rights Watch dénonce l’utilisation de bombes incendiaires par le régime syrien depuis la mi-novembre. Ces armes de guerre ont été utilisées pendant la Seconde Guerre Mondiale et la guerre du Vietnam (« bombes au napalm »). Elles peuvent provoquer des embrasements généralisés et de très graves brûlures.
Syria

Egypte : le FSN Appelle à Voter « Non » au Référendum

La principale coalition de l’opposition égyptienne, la Front du Salut National (F.S.N.) a appelé à voter « non » au référendum qui aura lieu samedi sur la Constitution égyptienne., a annoncé l’un de ses leaders, Amr Moussa. Une autre personnalité du F.S.N., Hamdeen Sabbahi, a déclaré lors d’une conférence de presse que son mouvement appellerait cependant au boycott si les conditions d’exercice du référendum n’était pas réunies, notamment la surveillance par des magistrats et des ONG nationales et internationales, l’annonce des résultats une fois seulement le décompte terminé et la tenue du référendum sur un seul jour. La commission électorale égyptienne a annoncé que le vote aurait lieu en 2 étapes, les 15 et 22 décembre, avec un partage géographique du pays.

U.K. : Baisse du Taux de Chômage au Troisième Trimestre

Le taux de chômage au Royaume-Uni a diminué au troisième trimestre et s’établit à 7,8%. La baisse du chômage est due à la croissance des emplois dans le secteur privé – 65 000 embauches – plus rapide que la réduction des effectifs dans le secteur public (24 000). Le taux d’emploi dans le secteur public britannique atteint pourtant son plus bas niveau depuis une décennie. Avec cette augmentation de la population active de 40 000 personnes, l’emploi britannique s’établit à 29,6m de personnes. Cette amélioration intervient en dépit de perspectives de croissance faibles. Selon Vicky Redwook, analyste chez Capital Economics, il y a « d’autres signes de ralentissement de l’emploi (…) Cette augmentation de 40 000 au troisième trimestre représente la plus petite augmentation depuis le début de l’année ».

Des Connaissances Enfouies sous la Glace de l’Antarctique

Une équipe de chercheurs et d’ingénieurs britanniques commence aujourd’hui un forage à l’eau chaude pour atteindre un lac enfoui à 3 km sous la glace de l’Antarctique. Menée par le chercheur Martin Siegert, l’entreprise doit permettre de récupérer 24 échantillons de 100 mm chacun qui pourraient révéler des formes de vie inédites, et révolutionner nos connaissances sur les climats des précédents millénaires. L’équipe prendra des tours pour forer pendant 100 heures d’affilée, et aura ensuite 24 heures pour prélever les échantillons. Au-delà de ce laps de temps, la glace reprendra ses droits. Une équipe russe avait déjà tenté l’expérience, mais le recours à un forage non stérilisé avait jeté des doutes sur leurs résultats. Une autre équipe, américaine, se penchera sur cette question en janvier.

Share on Twitter    Share on Facebook