Nos éditions quotidiennes, dans leur forme actuelle, prendront fin le 31 décembre 2013.

Nous faisons le point sur les 18 derniers mois et le modèle actuel d'Evening Edition. Merci de votre soutien.

Vendredi 23 novembre 2012

Morsi “le Pharaon” S’Arroge de Nouveaux Pouvoirs

Le Présient égyptien, Mohamed Morsi, a signé hier soir un décret interdisant, entre autres, toute contestation de ses décisions devant la justice tant que n’a pas été élu un nouveau parlement. Alors qu’il a déjà la main sur les pouvoirs exécutif et législatif, il fait main basse sur le pouvoir judiciaire. La “déclaration constitutionnelle” a été présenté par les proches du Président, membre des Frères Musulmans, comme un moyen de faire aboutir la révolution. “Aujourd’hui, Morsi s’est arrogé tous les pouvoirs de l’Etat, et s’est nommé le nouveau pharaon de l’Egypte”, a twitté le prix Nobel de la paix et figure de l’opposition, Mohamed El Baradei. Les Nations Unies sont “très préoccupées” des conséquences de cette mesure sur les droits humains en Egypte. Le coup de force de Morsi intervient alors que son rôle dans la signature d’une trêve entre Israël et la bande de Gaza a été salué sur la scène internationale. Aujourd’hui, ses opposants et ses partisans ont manifesté dans plusieurs villes. Les heurts se multiplient. Les locaux du parti des Frères Musulmans, le Parti de la Liberté et de la Justice, ont été incendiés dans les villes de Suez, Ismaïliya et Port Saïd.

Ouganda : Vers une Pénalisation Accrue de l’Homosexualité

Le Parlement ougandais doit débattre d’ici la fin de la session actuelle, mi-décembre, d’un texte de loi renforçant la pénalisation de l’homosexualité, déjà interdite dans cet Etat d’Afrique de l’Est. La nouvelle législation prévoit la prison à vie – et non plus à la peine de mort, comme initialement annoncé – pour les cas dits “d’homosexualité aggravée” et définis comme impliquant un mineur, une personne séropositive, une personne handicapée ou une personne déjà connue pour son homosexualité. Le projet de loi comprend aussi l’interdiction de la “promotion” des droits homos, punie de 7 ans d’emprisonnement. La nouvelle législation a été condamnée par les pays occidentaux : le Président américain, Barack Obama, l’a qualifiée “d’odieuse”. Les bailleurs de fonds internationaux menacent de réduire l’aide à l’Ouganda si le pays ne fait pas davantage pour protéger les droits des personnes homosexuelles. Un producteur de théâtre britannique, David Cecil, doit être jugé l’année prochaine pour avoir fait jouer une pièce ayant pour thème le coming out, “La Rivière et la Montagne.” Il risque deux ans de prison.

Israël : des Soldats Ouvrent le Feu sur des Palestiniens

Des soldats israéliens ont ouvert le feu aujourd’hui sur un groupe de fermiers entré dans la zone tampon de 300 mètres qui sépare Israël de la bande de Gaza au Sud-Est de cette dernière. Un Palestinien est mort et 19 autres ont été blessés. Selon Al Jazeera, les fermiers sont entrés dans la zone tampon pour vérifier leurs récoltes. Etant donné les nombreuses informations qui ont circulé sur l’allègement des restrictions de mouvement prévu dans la trêve, les fermiers ont pu croire que ces informations s’appliquaient à la zone tampon. Une porte-parole de l’armée israélienne a indiqué que les troupes ont dû ouvrir le feu après l’attaque par 200 Palestiniens du poste de frontière Cette information n’a pas encore pu être vérifiée. “Il s’agit de la première violation de la trêve par Israël”, a déclaré un porte-parole du Hamas, Abu Zuhri. “Nous allons en aviser le médiateur égyptien”. Un jeune garçon de 15 ans avait déjà été tué 40 minutes après l’annonce de la trêve mercredi soir.

Amnesty International : l’Australie Critiquée sur le Droit d’Asile

L’ONG Amnesty International accuse l’Australie de manquer à ses obligations internationales envers les réfugiés. Depuis septembre, l’île-continent envoie les demandeurs d’asile sur l’île de Nauru, dans le Pacifique. Selon Graham Thom, membre d’Amnesty International, 386 hommes retenus sur l’île le sont dans des conditions “extrêmement difficiles”. Ils dorment dans des tentes surpeuplées, qui prennent l’eau quand il pleut. Ces conditions sont d’autant plus inacceptables qu’elles s’appliquent à des personnes ayant souffert de torture ou de traumatisme. Amnesty demande à Canberra de fermer le centre de Nauru. La moitié des demandeurs d’asile vient du Sri Lanka. Les autres sont originaires d’Iran, d’Afghanistan, du Pakistan ou d’Irak.

Le Crowdfunding au Secours d’un Parc National Equatorien

Pour empêcher l’exploitation des 846 millions de barrils de pétrole contenus dans le sous-sol équatorien, sous le parc national de Yasuni, l’Equateur a fait appel au crowdfunding : l’idée, d’abord considérée comme utopique lorsqu’elle a été proposée en 2007, donne des résultats satisfaisants. Fondations, individus et autorités régionales ont donné €50m ($64m) et promis de verser encore €144m ($187m) depuis 2011. “L’Equateur ne veut pas dépendre du pétrole, et c’est une façon de réduire la dépendance”, explique Ivonne Baki, directrice du comité de négociation de Yasuni-ITT (pour Ishpingo-Tambococha-Tiputini, du nom de la zone où se trouve le pétrole dans le parc). “Les pays pétroliers sont maudits. Les pays en développement dépendent tellement du pétrole qu’ils ne développent rien d’autre. Ça nourrit la corruption, et ce sont les pauvres qui en paient le prix.” L’argent collecté ne va pas directement au gouvernement équatorien, mais est placé dans des fonds et administré par le Programme de Développement des Nations Unies qui travaille en collaboration avec un conseil de surveillance composé notamment de populations locales et d’universitaires. L’argent doit permettre de financer des projets de développement durable, hydroélectriques, solaires ou géothermiques.

Share on Twitter    Share on Facebook