Nos éditions quotidiennes, dans leur forme actuelle, prendront fin le 31 décembre 2013.

Nous faisons le point sur les 18 derniers mois et le modèle actuel d'Evening Edition. Merci de votre soutien.

Jeudi 22 novembre 2012

Gaza-Israël : Trêve Signée ; Rôle de Morsi

La trêve entre le Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, et Israël, a été annoncée hier soir à 19h (GMT) au Caire. Elle prévoit l’arrêt de toute attaque maritime, terrestre et aérienne de la bande de Gaza par Israël, l’arrêt de toute incursion trans-frontalière, ainsi que des exécutions ciblées. Les factions palestiniennes doivent également arrêter toute attaque de l’Etat hébreu, par roquette ou le long des frontières. 24 heures après l’entrée en vigueur de la trêve, Israël doit suspendre les restrictions de mouvement pour les biens et les personnes. L’annonce de la trêve a été saluée par des scènes d’allégresse à Gaza. La presse israélienne y voit un succès du Hamas. Sur la scène internationale, le Président égyptien, Mohamed Morsi, est présenté comme un acteur-clé de la négociation. Selon le New York Times, le Président américain, Barack Obama, a apprécié le pragmatisme de cet interlocuteur qu’il a eu au téléphone 6 fois en trois jours. La collaboration fructueuse entre les Etats-Unis, soutien d’Israël, et l’Egypte, favorable au Hamas depuis l’arrivée à sa tête d’un Président issu des Frères Musulmans, peut être le signe d’un nouvel axe géopolitique, ou n’être que ponctuelle. Israël a arrêté aujourd’hui 55 Palestiniens en Cisjordanie, en réponse à l’attentat dans un bus de Tel Aviv hier. Depuis le début des affrontements, mercredi dernier, 162 Palestiniens et 5 Israéliens sont morts.

Début du Sommet Européen sur le Budget 2014-2020

Le budget pluriannuel de l’Union Européenne (U.E.) est au coeur du sommet qui s’ouvre aujourd’hui à Bruxelles. Poussé par un électorat toujours plus euro-sceptique, le Premier Ministre britannique, David Cameron, a promis d’exercer son droit de veto si le budget 2014-2020 excède celui de 2007-2013, qui est de €1000mds ($1280mds), soit 1% du P.I.B. de l’U.E. “Il ne serait pas acceptable de voir augmenter le budget de l’U.E. alors que les autres budgets [nationaux] sont réduits”, a déclaré Cameron. La position est partagée par les Pays-Bas, la Suède et, dans une certaine mesure, l’Allemagne. La Commission européenne, soutenue par le Parlement, est partisane d’une augmentation du budget, mais tient compte des réserves britanniques : la dernière version préliminaire chiffrait à €963mds ($1242mds) le budget 2014-2020. Le montant reste plus élevé que celui demandé par Cameron, à €886mds, mais en-dessous de €1000mds. Le Royaume-Uni a également obtenu le maintien du rabais de €3,5mds ($4,5mds) dont il bénéficie, pour une utilisation moindre de la Politique Agricole Commune (P.A.C.). Si aucun accord n’est trouvé d’ici la fin du week-end, le budget sera rediscuté en décembre, ou lors d’un sommet début 2013.

Coup de Force Chinois sur les Passeports

Les Philippines ont rejoint le Vietnam, Brunei et la Malaysie en exprimant leur mécontentement face aux 6 millions de nouveaux passeports imprimés par la Chine depuis avril. Ceux-ci présentent une carte de la région qui redéfinit les frontières maritimes entre la Chine et ses voisins à l’avantage du géant économique. La ligne de délimitation embrasse la côte des Philippines, de Brunei, de la Malaysie, et de l’Indonésie. Les autorités chargées de l’immigration craignent qu’en tamponnant les nouveaux passeports, elles ne donnent leur accord à ces revendications territoriales chinoises.  “Les cartes des nouveaux passeports ne prennent pas pour cible un pays en particulier”, a déclaré le Ministre des Affaires Etrangères chinois, avant de réaffirmer la bonne volonté de son pays. Les incidents se multiplient en Mer de Chine du Sud entre la Chine et ses voisins : les patrouilles chinoises sont toujours plus nombreuses dans ces eaux réputées pour contenir de vastes réserves de pétrole et de gaz naturel.

Affaire Bettencourt : Sarkozy Devant la Justice

L’ancien Président de la République française, Nicolas Sarkozy, est entendu aujourd’hui à Bordeaux dans le cadre de l’affaire Bettencourt, du nom de l’héritière à la tête de l’entreprise de cosmétiques, L’Oréal. Sarkozy est convoqué dans le dossier des “abus de faiblesse” : il est soupçonné d’avoir profité de la dégradation de l’état de santé de la milliardaire pour obtenir des fonds illicites pour le financement de sa campagne électorale en 2007. Le montant s’élèverait à €150 000 ($193 000). La loi française limite à €4600 les contributions individuelles aux campagnes électorales. Sarkozy, qui a bénéficié de l’immunité en tant que Président de la République, pourrait être mis en examen. Il pourrait aussi n’avoir que le statut de témoin assisté au terme de l’audition. Celle-ci intervient alors qu’a lieu depuis le début de la semaine une bataille de voix interminable en forme de psycho-drame, qui oppose  l’ancien Secrétaire Général, Jean-François Copé, et l’ancien Premier Ministre, François Fillon, pour la succession à la tête de l’ancien parti majoritaire, l’UMP.

Extension du Canal de Panama et Adaptation des Ports

L’extension du canal de Panama, ouvert en 1914 et qui permet aux navires de traverser entre océans Atlantique et Pacifique, doit permettre de doubler sa capacité. L’extension coûte €4,1mds ($5,3mds). Le canal accueille chaque année 14 000 navires, d’une longueur maximale de 294m (965 pieds), ce qui nécessite une profondeur d’au moins 12 mètres. Les navires qui atteignent ces dimensions sont appelés “Panamax”. Une fois le canal élargi, la taille des navires pourra atteindre 366m (1200 pieds), ce qui nécessite une profondeur d’au moins 15m (50 pieds). Aux Etats-Unis, dans les Caraïbes et en Amérique Latine, les ports se préparent à l’ère “post-Panamax” : “L’industrie ne se préoccupe pas de savoir ce que les ports doivent faire pour être prêts ou ce que ça coûte”, explique le directeur de la planification de l’Autorité Portuaire Régionale de Bonaventure, en Colombie. “Si vous n’êtes pas prêts, ils vous retirent de leur route.” Les travaux coûtent €349m ($450m) à l’Autorité Portuaire de Bonaventure. La décision d’élargir le canal a été prise en 1998. Les travaux ont commencé en 2010 et doivent se terminer en 2015.

Share on Twitter    Share on Facebook