Nos éditions quotidiennes, dans leur forme actuelle, prendront fin le 31 décembre 2013.

Nous faisons le point sur les 18 derniers mois et le modèle actuel d'Evening Edition. Merci de votre soutien.

Mercredi 7 novembre 2012

Obama Réélu pour un Second Mandat

Le président américain sortant, Barack Obama, a été réélu. Selon les projections actuelles, Obama s’assure le vote de 303 Grands Electeurs, contre 365 en 2008, le seuil étant de 270. Il a obtenu le vote décisif de l’Ohio. Les résultats en Floride ne sont pas encore connus, même si l’Etat semble pencher pour lui. Le président sortant remporte également le vote populaire, avec 50% des voix, contre 48% pour Romney : « Nous savons, au fond de nos coeurs, que, pour les Etats-Unis d’Amérique, le meilleur est encore à venir », a déclaré Barack Obama dans son discours de victoire, en remerciant les Américains. Il doit sa victoire au vote des minorités ethniques et des femmes, à la situation économique, à sa gestion de la tempête Sandy, et au taux de participation, très élevé. Au Sénat, renouvelé d’un tiers, les Démocrates conservent une courte majorité, avec 52 sièges sur 100. Les Républicains demeurent majoritaires à la Chambre des Représentants. L’équilibre des pouvoirs reste ainsi identique à ce qu’il est depuis 2010. Des problèmes d’organisation – inscription sur les listes électorales, files d’attente interminables – ont de nouveau été relevés lors de cette élection. Pour le pouvoir politique, la prochaine étape sera de trouver un accord sur le budget, en sursis jusqu’au 1er janvier 2013. A cette date, les mesures de soutien à l’économie américaine, sur lesquelles Républicains et Démocrates se sont entendus provisoirement, prendront fin, entraînant une augmentation d’impôts et une baisse des dépenses de $600mds (€470mds).

Bahrein : Révocation de la Citoyenneté de 31 Activistes Chiites

Les autorités du Bahrein ont retiré leur citoyenneté à 31 activistes chiites accusés d’avoir « mis à mal la sécurité de l’Etat ». Sur la liste figurent notamment deux anciens membres du Parlement, les frères Jawad et Jalal Fairuz, membres du principal mouvement d’opposition chiite, al-Wefaq, ainsi qu’Ali Mashaima, dont le père dirige le mouvement d’opposition radical chiite, Haq, et a été condamné à la prison à vie. La mesure intervient dans un contexte politique de plus en plus tendu : lundi, une bombe a provoqué la mort de deux expatriés asiatiques. Le roi Hamad a ordonné « l’arrestation rapide des terroristes ». Fin octobre, le gouvernement a interdit toutes les manifestations au nom de la sécurité, en arguant que la liberté d’expression avait été utilisée de façon abusive. Depuis le début des affrontements, le 14 février 2011, la Fédération Internationale des Droits Humains estime que 80 personnes sont mortes au Bahrein. Le pays a été aidé dans la répression par son voisin, l’Arabie Saoudite.

Réfugiés Rohingya : un Deuxième Bateau Coule au Large du Bangladesh

Pour la deuxième fois en quinze jours, un bateau transportant des Musulmans Rohingya fuyant la Birmanie pour se réfugier en Malaisie a coulé au large des côtes du Bangladesh. Sur les 110 passagers que transportait le bateau, 25 ont été secouru. 85 manquent toujours à l’appel. Les Musulmans Rohingya, minoritaires en Birmanie où la population est majoritairement bouddhiste, sont considérés comme l’une des populations les plus persécutées de la planète par les Nations Unies. Depuis juin, les affrontements entre Bouddhistes et Musulmans se sont multipliés en Birmanie, où le gouvernement considère les seconds comme des immigrés illégaux venus du Bangladesh. En dépit des critiques des Nations Unies, le Bangladesh refuse de leur accorder le statut de réfugié. Le 28 octobre, un bateau transportant 135 Musulmans Rohingya avait coulé dans le golfe du Bengal. Seules 6 personnes avaient survécu. 800 000 Rohingya vivent en Birmanie, et 300 000 au Bangladesh.

Rajoy Rejette l’Idée d’un Plan de Sauvegarde

Le Premier Ministre espagnol, Mariano Rajoy, a donné le signal le plus clair depuis septembre qu’il ne fera pas de demande de plan de sauvegarde pour 2012. « Nous avons couvert pratiquement l’intégralité des sujets pour cette année. Si nous constatons que pendant une période de longue durée, l’Espagne se finance à des taux très élevés, alors, nous demanderons de l’aide. » Mais l’enjeu est de savoir si une intervention de la Banque Centrale Européenne (B.C.E.) réduira les taux d’emprunt, a-t-il ajouté. En septembre, le président de la B.C.E., Mario Draghi, avait annoncé sa volonté d’aider les pays européens en difficulté à condition qu’ils formulent une demande de plan de sauvegarde impliquant des mesures d’austérité, critiquées par les opinons publiques. Au 23 octobre, l’Espagne avait levé €86,2mds ($110mds) en obligations de moyen et long terme, soit 95% de son objectif pour 2012. Le Premier Ministre a également critiqué l’idée d’une indépendance de la Catalogne, sur laquelle les habitants doivent se prononcer le 25 novembre. Mais « je ne vais pas laisser la Catalogne, ou une autre région, faire faillite », a-t-il ajouté en référence au fonds de soutien financier prévu pour les régions espagnoles.

U.K. : Repenser le Système de Protection des Enfants

Un rapport de la commission en charge des questions d’éducation à la Chambre des Communes, la chambre basse du Parlement britannique, appelle à la réforme du système de protection des enfants. Prenant appui notamment sur l’affaire Savile, du nom de cet ancien présentateur de la BBC accusé d’avoir pendant des années agressé sexuellement de jeunes enfants, le rapport accuse les services d’enquête de ne pas prendre suffisamment au sérieux les plaintes des enfants. Détournés de la situation d’agression par les comportements d’enfants ou d’adolescents souvent en rupture avec l’ordre social, ces services – police, école, travailleurs sociaux – considèrent les victimes d’agression comme des criminels ou des cas liés à l’immigration. « Dans toutes les situations, ces enfants doivent être considérés d’abord comme des enfants », a indiqué le rapporteur de la commission, Graham Stuart. Il a enjoint au gouvernement de réformer le système actuel.

Share on Twitter    Share on Facebook