Nos éditions quotidiennes, dans leur forme actuelle, prendront fin le 31 décembre 2013.

Nous faisons le point sur les 18 derniers mois et le modèle actuel d'Evening Edition. Merci de votre soutien.

Lundi 22 octobre 2012

Liban : Affrontements après la Mort de Wissam al-Hassan

Des affrontements ont eu lieu au Liban aujourd’hui, à la suite des funérailles du chef des renseignements des Forces de Sécurité Intérieure, Wissam al-Hassan, assassiné vendredi dans un attentat à la voiture piégée à Beyrouth. Dans la capitale, troupes libanaises et hommes armés non identifiés ont échangé des tirs lundi ; des hommes armés patrouillent les rues. Wissam al-Hassan était un farouche opposant du régime de Bachar el-Assad : ses partisans accusent le gouvernement syrien d’être à l’origine de sa mort, et ont demandé hier la démission du premier ministre, Najib Mikati, lors d’un rassemblement qui s’est transformé en manifestation. Mikati, dont le gouvernement compte des membres du Hezbollah, est considéré comme trop proche du régime syrien. Cette nuit, au moins 3 personnes ont été tuées dans la ville de Tripoli, au nord du pays, et 6 blessées lors d’affrontements à Beyrouth au petit matin. L’armée a indiqué que « la tension dans certaines régions atteint des niveaux record ». Les tensions au Liban, un pays ravagé par une guerre civile entre 1975 et 1990, illustrent les répercussions de la guerre civile syrienne, qui dure depuis 19 mois, sur les pays voisins.

Espagne : Résultats Mitigés pour Rajoy aux Elections Régionales

Un double scrutin régional se tenait hier en Espagne. En Galice, région d’origine du premier ministre conservateur Mariano Rajoy, le parti populaire gagne 3 sièges et conserve une majorité absolue avec 41 sièges sur 75. Ce résultat marque un succès pour Rajoy et sa politique d’austérité. Le premier ministre pourrait demander la mise en œuvre d’un plan de sauvetage financier dans les semaines qui viennent, une demande attendue depuis fin septembre. Au Pays basque, les nationalistes conservateurs du Partido Nacionalista Vasco gardent leur première place au parlement régional. Le parti indépendantiste Bildu arrive en deuxième position, devant les socialistes. Bildu est considéré comme le bras politique du groupe armé basque E.T.A., qui a annoncé il y a un an la fin définitive des violences. Le résultat reflète la montée du sentiment indépendantiste. Le 25 novembre, les élections régionales en Catalogne feront office de référendum sur l’indépendance de cette riche région du Nord-Est.

Turquie : Atteintes à la Liberté de la Presse

Dans un rapport publié aujourd’hui, le Comité pour la Protection des Journalistes (C.P.J.), une ONG basée à New York, accuse la Turquie d’être le pays qui détient le plus de journalistes emprisonnés, devant la Chine ou l’Iran. L’ONG dénonce « une des plus vastes opérations de répression de la liberté de la presse de l’histoire récente » et l’arrestation de journalistes au nom de la lutte contre le terrorisme ; les journalistes sont accusés de liens avec les rebelles du Parti des Travailleurs du Kurdistan (PKK). Sur les 76 journalistes emprisonnés en Turquie au 1er août, au moins 61 le sont « en relation directe avec leurs travaux publiés ou leurs activités de collecte d’information ». Le C.P.J. demande au premier ministre Tayyip Erdogan de libérer les journalistes emprisonnés pour leur activité journalistique et d’arrêter de porter plainte systématiquement pour diffamation contre les « journalistes critiques », une pratique qui favorise l’autocensure.

Guinée-Bissau : le Portugal Accusé de Contre-Coup d’Etat

Le gouvernement de Guinée-Bissau a accusé le Portugal et l’ancien premier ministre, Carlos Gomes Junior, d’avoir participé à une « opération de déstabilisation » qui a fait 6 morts hier, lors d’un assaut armé contre la caserne d’une unité d’élite. Le chef du commando, le capitaine Pansau N’Tchamà, de retour du Portugal, et quelques hommes sont toujours en fuite. Le Portugal, ancienne puissance coloniale, est accusé par Bissau de vouloir faire revenir au pouvoir Carlos Gomes Junior. Depuis le coup d’Etat en avril dernier, la communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest a imposé la mise en place d’un gouvernement de transition chargé d’organiser des élections. Le président par intérim, Manuel Sherifo Nhamadjo, n’a pas le soutien de l’Union Européenne, des Nations Unies et des Etats de la Communauté des Pays de Langue Portugaise (Brésil, Cap Vert, Mozambique entre autres) qui considèrent qu’il est encore très lié à l’armée. Depuis son indépendance en 1974, la Guinée-Bissau est une plaque tournante du trafic de drogue en provenance d’Amérique du Sud et approvisionne l’Europe en cocaïne. Le Portugal a indiqué qu’il ne souhaitait pas réagir et s’est dit concerné par la situation.

Armstrong Déchu de ses 7 Titres du Tour de France

L’Union Cycliste Internationale se range à l’avis de l’agence américaine antidopage qui accuse le coureur cycliste, Lance Armstrong, de dopage systématique. Armstrong se trouve privé des 7 titres gagnés entre 1999 et 2005 au Tour de France, la plus prestigieuse compétition cycliste du monde. Le directeur du Tour, Christian Prudhomme, a indiqué que la médaille d’or ne serait pas décernée à un autre participant, car les pratiques de dopage concernaient aussi d’autres cyclistes. Armstrong a été accusé en juin de s’être systématiquement dopé et d’avoir encouragé ces pratiques dans son équipe. Le comité international olympique examine lui aussi son cas : la médaille de bronze que le coureur cycliste a gagnée en 2000 aux Jeux Olympiques de Sydney pourrait lui être retirée. La semaine dernière, Armstrong a été lâché par son sponsor le plus emblématique, Nike, et a dû démissionner de la fondation de lutte contre le cancer dont il était président, Livestrong.

 

Share on Twitter    Share on Facebook